Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Debrief - 21 avril 2018 Laurent Mazure 0 commentaire

Domino’s Ligue 2 – Nancy bat Auxerre et se relance dans la course au maintien

Ce samedi après-midi, l’AS Nancy-Lorraine abattait une carte très importante dans l’optique du maintien en Domino’s Ligue 2. A l’occasion de la 34e journée, les Lorrains accueillaient l’AJ Auxerre. Marcel-Picot a vécu la 2e victoire de l’année 2018 de l’ASNL à domicile. Les Nancéiens ont battu les Bourguignons 2-1 grâce à l’inévitable Arnaud Nordin.

Fait du match

43e minute : Aux abords de la surface, Arnaud Nordin tente l’impossible. L’attaquant nancéien élimine d’abord Jordan Adéoti puis se joue d’Evan Ndicka avant de pousser du bout du pied le cuir au fond des filets, et redonner ainsi l’avantage à son équipe.

Le jeu

Solidaire et volontaire, Nancy a été récompensé par une prestation d’ensemble pleine d’allant et d’enthousiasme, mais aussi de combativité. Tout ne fut pas parfait, mais les Lorrains ont eu le mérite de se créer les meilleures opportunités et de les transformer. A chaque fois, le détonateur se nommait Arnaud Nordin. L’attaquant nancéien, idéalement servi par Laurent Abergel, ouvrait la marque d’une barre rentrante (1-0, 26e). Un quart d’heure plus tard, il remettait sa formation devant après s’être joué d’une défense médusée, à l’image de Jordan Adéoti et d’Evan Ndicka, dépassés (2-1, 43e). L’ASNL validait 45 premières minutes dominées à défaut d’être totalement maîtrisées. Avec plus de justesse, Amine Bassi (9e), Youssouf Hadji (14e) et surtout Modou Diagne (15e), auraient pu décanter la partie un peu plus tôt.

Mais, comme indiqué, la maîtrise ne fut pas parfaite. Auxerre, par quelques accélérations, parvenait à mettre en difficulté l’arrière-garde du 18e de L2. Romain Philippoteaux était, comme à son habitude, le plus actif. C’est d’ailleurs par ses pieds qu’est venue l’ouverture du score. Une passe millimétrée pour Mohamed Yattara. L’attaquant bourguignon mystifiait les reins d’Alaeddine Yahia avant d’envelopper sa frappe pour ne laisser aucune chance à Geoffrey Jourdren (1-1, 39e).

La deuxième mi-temps, elle, fut moins enlevée. Les occasions se raréfiaient. Au fil des minutes, les locaux reculaient pour mieux préserver leur maigre, mais précieux avantage. La tension gagnait Picot, soucieux de ne pas voir les vieux démons ressurgir. La crispation faisait perdre ce brin de lucidité nécessaire au contrôle d’une partie où l’absence d’un succès aurait été préjudiciable dans l’optique du maintien. En face, les Icaunais ne parvenaient toutefois pas à venir inquiéter Geoffrey Jourdren, excepté Yanis Begraoui (76e), signalé injustement en position de hors-jeu.

L’incidence au classement

Ce succès permet à Nancy (18e, 32 points) de revenir à une longueur de Bourg-en-Bresse (17e) et à 5 de Lens. La course au maintien est forcément relancée. Les Auxerrois, eux, ne bougent pas de leur 11e place (43 points).

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport