Ligue 2 : Angelo Fulgini, l’homme de la 34e journée

Auteur du premier triplé de sa carrière en Ligue 2, Angelo Fulgini a grandement contribué à la troisième victoire d’affilée et au maintien assuré de Valenciennes vendredi contre Orléans (4-0). Formé au club, le joueur de 20 ans est l’homme de la 34e journée de championnat avec cette belle performance.

On a découvert Angelo Fulgini au début de l’année 2015. Lancé dans le grand bain du monde professionnel sur la pelouse de Nîmes lors de la 20e journée (0-2) par Bernard Casoni. Puis David Le Frapper, ancien formateur du club, a succédé à l’actuel coach de Lorient sur le banc de Valenciennes. Il connaissait par cœur ce jeune joueur de 18 ans très prometteur, alliance de vitesse, d’explosivité et de technique. Et lui a permis de franchir un palier et s’affirmer.

Angel di VA

Depuis, le club nordiste et ses supporters ont placé de grandes attentes chez Fulgini. Peut-être trop pour son âge. International U18, U19 puis U20, le latéral droit devait tout casser. Mais s’est quelques fois perdu en chemin. Sans jamais s’égarer totalement non plus. A 19 ans, il cumule déjà 29 apparitions rien que pour la saison dernière, pour deux buts inscrits. Et l’arrivée de Faruk Hadzibegic au VAFC a encore donné un nouvel élan au natif d’Abidjan.

Une saison déjà record

Car de latéral droit, Angelo Fulgini va monter d’un cran. Et ne quasiment plus jamais quitter l’équipe. La maturité prend désormais le pas sur l’insouciance des débuts. Et la régularité apparaît. 32 matchs, six buts et deux passes décisives. Déjà une saison record pour lui. Validée par son tout premier triplé et le ballon du match signé par ses partenaires contre Orléans (4-0) lors de la 34e journée. « En première mi-temps, je n’étais pas très bien, je perdais des ballons faciles. A la pause, je me suis remis en question et je me suis dit que je ne pouvais pas continuer comme ça« , a déclaré Fulgini après coup, lucide. Et on en redemande ! Valenciennes maintenu, plus question de jouer sur la retenue.

A lire aussi >>

Faruk Hadzibegic : « Le résultat (4-0) est trop flatteur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *