Portrait – Youssouf Hadji, le départ du grand frère de Nancy

AS Nancy Lorraine

A 38 ans, Youssouf Hadji a décidé de prendre sa retraite, en mai dernier, dans son club de toujours, l’AS Nancy-Lorraine. Deuxième meilleur buteur de l’histoire de l’ASNL, il aura marqué d’une empreinte indélébile le club au Chardon.

Le 9 mai dernier, Youssouf Hadji annonçait qu’il arrêtait sa carrière à l’issue de la saison 2017-2018. Il ne lui restait alors qu’une ultime mission : sauver l’AS Nancy-Lorraine de la relégation en National 1. Quelques jours plus tôt, il aurait pu enfiler le costume de héros mais le Paris FC avait pris l’avantage dans le temps additionnel (2-1). Ce n’était que partie remise. Lors de la 38e journée, il ouvrait le score sur penalty contre Orléans et mettait son équipe sur les rails du maintien (3-0). « Je pensais qu’il allait continuer. Il en avait la légitimité en tout cas. Même à 38 ans, il était toujours aussi efficace. Dans un vestiaire, il était écouté et important. Je pense qu’il est parti avec le sentiment du devoir accompli en ayant laissé Nancy en Ligue 2 », souligne son coéquipier, Anthony Robic, pour MaLigue2. Son travail accompli, il pouvait s’en aller l’esprit libéré et sous une dernière ovation du stade Marcel-Picot. A 38 ans et après deux dernières saisons éprouvantes, il s’offrait une sortie idéale avec ce maintien à Nancy, là où tout a commencé pour lui.

A lire aussi >> Bilan – Nancy : Un maintien in extremis, avant la fin d’une époque

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *