Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Amiens SC - 13 juin 2017 Laurent Mazure 6 commentaires

Lens et Lorient, un dernier coup de poker éthiquement contestable ?

L’article L222-10 du Code du Sport est sans équivoque. Sur le fond, Amiens a donc pêché. John Williams, actionnaire minoritaire du club picard à hauteur de 0,12%, est également agent de joueur enregistré auprès de la FFF. Sur le fond, le RC Lens et Lorient défendent leur cause. Ont-ils tort ? Juridiquement non, moralement sûrement.

En cas d’hypothétique sanction ultime (rétrogradation), Lorient en serait le bénéficiaire immédiat. Selon les règlements, le perdant des barrages est le premier repêché. Pour Lens, aucune chance.

Défendre l’équité sportive, c’est faire remarquer que la montée amiénoise en Ligue 1 a été, sur le plan du jeu, totalement méritée. Il n’apparaît pas évident, à première vue, que le John Williams actionnaire ait eu un apport significative dans la saison sportive de l’ASC. Il n’apparaît pas non plus évident que, sans son apport financier, Amiens aurait souffert le martyr au point de ne pas passer l’étape fatidique de la DNCG. Et ainsi tomber dans « l’illégalité ».

Sans Amiens, Lens n’aurait pu jouer en Ligue 1

Illégalité. Ce terme est repris par le président lensois Gervais Martel. Acceptable, sur le plan juridique. La remarque prête néanmoins à sourire alors que le RCL a bénéficié d’une accession « illégale » en Ligue 1 à l’été 2014. La DNCG et la DNCG d’appel n’avaient pas validé la montée des Sang et Or. Il avait fallu en passer par le Comité exécutif de la FFF. Pour le coup, le tribunal administratif de Besançon et la Cour d’appel de Nancy ont rendu le même jugement dernièrement. Lens n’aurait pas dû accéder à l’échelon supérieur. Comble de l’ironie, la pelouse de la Licorne avait accueilli 16 des 19 matchs artésiens en 2014-2015. Sans Amiens, Lens n’avait tout simplement aucune solution de repli.

A l’instar de Sochaux en 2014, Lens aurait tort de se priver de future retombées économiques émanant d’un jugement en sa faveur. La santé financière lorientaise aurait également tout à gagner en restant parmi l’élite. Mais cette offensive a-t-elle davantage à faire gagner qu’à faire perdre ? Pas certain. Et sûrement pas en termes d’image…

La montée d’Amiens contestée par Lens et Lorient !

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport