Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Romain Revelli (Dunkerque) notre coach du mois d’octobre

Championnat

Quatre journées de Ligue 2 (J11 à J14) se sont déroulées durant le mois d’octobre. Si l’US Dunkerque Littoral avait bien terminé septembre avec une victoire à Pau (2-1), octobre aura été le mois de la confirmation et du redressement. Avec dix points et un parcours qui permet de quitter la zone rouge, l’entraîneur de Dunkerque Romain Revelli est notre coach du mois d’octobre.

A lire aussi >> L’épreuve de sa grosse blessure, le coach Revelli – Entretien ML2 avec Kevin Rocheteau

7 buts marqués, 2 encaissés, 3 victoires et 1 nul : la feuille de stats de Dunkerque est presque parfaite. Après avoir disposé de deux candidats directs (Bastia 2-0 puis Valenciennes 3-1), Dunkerque n’a pas cédé face à Caen (1-1) avant de faire tomber l’équipe presque invincible du Havre (1-0), qui restait sur 10 matchs sans défaite. Une fin de mois d’octobre en apothéose avec une 13ème place à la clef et surtout 16 points au compteur. Après avoir pris seulement 3 points en 9 journées, le club nordiste est carrément leader sur les 5 dernières !

La patience et l’état d’esprit récompensés

« Nous tenons à rester humbles, parce qu’on voit que cela ne tient à rien. En début de saison, nous avons fait de bons matches mais, à l’image de Niort, de Sochaux ou de Nîmes, les poteaux étaient contre nous. » Le coach Romain Revelli garde les pieds sur terre suite au succès contre Le Havre, après un début de saison très difficile pour son équipe. Et forcément pour lui aussi, sur un plan personnel.

Tout en faisant l’éloge de l’état d’esprit de son groupe, que l’entraîneur n’a pas ménagé pour obtenir ses résultats. Choix significatif notamment avec le changement de gardien, le capitaine Maraval cédant sa place à Vachoux. Une décision payante à court puis moyen terme, la blessure de Jérémy Vachoux entraînant le retour d’Axel Maraval, et débouchant surtout sur deux gardiens compétitifs pendant cette période transitoire. Romain Revelli a su trancher durant la période difficile, tout en gardant la confiance de son groupe qui lui rend aujourd’hui.

Un coach qui a de son côté conservé le soutien de ses dirigeants, qui ont plutôt choisi de remobiliser le vestiaire avant de prendre une décision hâtive. Là aussi, un choix gagnant, qu’il s’agit aussi de mettre en comparaison avec certain(s) adversaire(s) de Dunkerque pour le maintien. La solution du remplacement rapide de l’entraîneur n’entraîne pas toujours un sursaut positif des résultats… Romain Revelli peut lui aborder les prochaines semaines plus sereinement, et continuer de tirer le meilleur de son effectif dans son objectif “maintien en Ligue 2“.

A lire aussi >> Ligue 2 – Paul Le Guen (Le Havre) notre coach du mois de septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications