Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Paul Le Guen (Le Havre) notre coach du mois de septembre

Championnat

Quatre journées de Ligue 2 (J7 à J10) se sont déroulées durant le mois de septembre. Si Dijon est la seule équipe à avoir connu trois succès pendant cette période, seules deux formations sont restées invaincues : Auxerre et Le Havre. Avec un calendrier compliqué et un effectif amoindri, l’entraîneur du HAC Paul Le Guen est notre coach du mois de septembre.

A lire aussi >> Le Havre – Ismaël Boura : « À Lens, c’était compliqué d’avoir du temps de jeu »

4 buts marqués, 2 encaissés, 2 victoires et 2 nuls : la feuille de stats du Havre ne fait peut-être pas rêver, mais elle s’affirme comme celle d’un candidat au haut de tableau en Ligue 2. Après 10 journées de Ligue 2, Le Havre s’installe dans le Top 5. Une position que peu avaient prédit durant l’intersaison, après un mercato minimaliste avec seulement deux arrivées (Thierno Baldé prêté par le PSG puis Pape Ibnou Ba le dernier jour du mercato).

Tirer le meilleur d’un effectif réduit

Affaibli défensivement avec notamment le départ en dernière minute d’Umut Meras, le coach havrais Paul Le Guen a toujours composé avec l’effectif mis à sa disposition. Richardson, Touré, Baldé, Ba auront été lancés en Ligue 2, tout comme Yahia Fofana dans les buts. La jeunesse havraise a prouvé sa valeur et trouvé sa place sur le terrain. Obligé d’être inventif (Mbemba reconverti latéral) pour pallier un déficit au poste d’arrière gauche, le coach havrais voit aussi sa patience récompensée avec l’arrivée d’un nouvel élément pour renforcer ce secteur de jeu : Ismaël Boura, prêté par Lens.

Après le match nul à Nancy (1-1), Paul Le Guen a rappelé à l’ordre ses joueurs. Ce n’est pas la première fois, et cela fait aussi partie de l’apprentissage pour les plus jeunes, aussi talentueux soient-ils : “Il faut prouver match après match. Si on baisse un tout petit peu, on va être sanctionné.

Depuis le début de saison, Paul Le Guen parvient à tirer le meilleur de son effectif, et cela se concrétise sur le terrain par de très bons résultats. Meilleure défense de Ligue 2 (5 buts encaissés en 10 matchs) malgré un bouleversement de son secteur défensif cet été, le HAC “ne se voit pas plus beau qu’il ne l’est“, comme l’exprimait encore récemment Pierre Gibaud. Il n’empêche que cette équipe est désormais redoutée par tous ses adversaires, et pourrait bien continuer de jouer les trouble-fêtes cette saison en Ligue 2

A lire aussi >> Ligue 2 – Bruno Irlès (QRM), notre coach du mois de juillet-août

Vos commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications