Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Bruno Irlès (QRM), notre coach du mois de juillet-août

Championnat

Avec une saison débutée fin juillet, notre coach du mois englobe les six premières journées de Ligue 2. Une récompense basée sur les résultats sportifs, mais pas que… Après un premier rendez-vous manqué avec notre championnat suite à l’accession historique de Pau il y a un an, Bruno Irlès a de nouveau réussit l’exploit de hisser un club “moyen” du National 1 à l’étage supérieur. En une saison, au lieu des trois “prévues” par son président. Cette fois, l’ancien défenseur de l’AS Monaco n’a pas repoussé ses débuts en L2, malgré de sérieuses difficultés pour lancer la saison…

A lire aussi >> QRM – Bruno Irlès : « Je suis quasiment à 700 joueurs observés pendant le mercato »

Coach et…directeur sportif !

Une première journée de Ligue 2 disputée avec…dix joueurs sous contrat professionnel ! Assez inédit, et particulièrement compliqué. Pourtant, c’est un point du nul ramené de Dunkerque (1-1), concurrent direct au maintien. Toujours positif. Conscient des moyens limités en terme de recrutement, le coach prend son mal en patience, fait confiance à sa direction qui le lui rend bien, et incorpore petit à petit les recrues. Duckens Nazon offre au travail collectif une belle victoire à Amiens (3-1), avant que QRM ne fasse tomber Dijon (2-1). Bruno Irles fait progresser ses joueurs et son équipe, tout en travaillant très activement sur le recrutement. Car l’homme à tout faire de QRM occupe aussi le poste de directeur sportif !

Après six journées, QRM possède sept points. Un rythme plus que convenable dans l’optique du maintien. Pénalisé par le report du match contre Bastia du fait des cas de COVID au sein du club corse, QRM a du enchaîner trois matchs en huit jours. Jamais un cadeau pour cet effectif réduit, et cela a pesé lourd sur les trois derniers matchs d’août. La trêve internationale va permettre de régénérer et compléter l’effectif (Bridge Ndilu a signé en fin de mercato), pour reprendre une marche en avant. Bruno Irlès va pouvoir se concentrer au mieux sur son poste d’entraîneur principal, la période de mercato étant terminé. L’été aura été studieux à Quevilly-Rouen, et son coach est logiquement récompensé pour tout son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications