Téléchargez notre application Ligue 2

L’épreuve de sa grosse blessure, son retour à 100%, le coach Revelli… Entretien ML2 avec Kevin Rocheteau (Dunkerque)

Championnat

C’est l’histoire d’un retour en Ligue 2 qui a d’abord tourné au cauchemar. Après des débuts à Niort dans le monde professionnel, Kevin Rocheteau avait dû se relancer en N1 avant d’être recruté par le promu Dunkerque la saison dernière. Malheureusement avant même le coup d’envoi de la saison, l’attaquant était victime d’une rupture des ligaments croisés du genou et allait vivre une année blanche. De retour à son meilleur niveau, l’ancien Chamois a brillé dans le derby du Nord à Valenciennes (victoire 3-1) avec un doublé et une passe décisive. L’occasion de mettre à l’honneur un joueur qui ne lâche rien, et qui s’éclate de nouveau sous les ordres de Romain Revelli, déjà côtoyé à Cholet.

A lire aussi >> Ligue 2 – Toulouse, Sochaux, Auxerre, Haag, Dunkerque… les Tops et les Flops de la 12e journée !

Crédit photo : Federico Pestellini/Panoramic/Imago

MaLigue2 : Kevin, quelle sensation cela vous fait-il de regarder le classement et de ne plus voir Dunkerque parmi la zone de relégation après ces trois victoires consécutives ?

Kevin Rocheteau : On est soulagés de sortir de cette zone rouge ! C’est le travail qui paye depuis le début de la saison. On manquait de réussite et il manquait ce petit truc pour déclencher une série, c’est ce qu’on est en train de faire. C’était compliqué ce début de saison, mais maintenant qu’on a obtenu cette victoire à Pau (2-1) à 10 contre 11 où on a montré les vraies valeurs de Dunkerque, cela nous a fait pencher dans la bonne direction. On réussit à enchaîner et il faut continuer.

Collectivement, comment le groupe a vécu ce début de championnat avec une première victoire tardive. Y-a-t-il eu un peu de doute à un moment donné malgré des contenus souvent positifs mais qui ne basculaient pas en votre faveur ?

Je n’ai pas ressenti le doute. Personne n’a lâché, on est vraiment resté soudés. Je pense que dans beaucoup de clubs, cette situation aurait pu amener à être désunis, avec de la tension. Le coach aurait peut-être été viré, on ne sait pas. Là, le président a choisi de lui maintenir sa confiance et on était tous derrière le coach. On a vraiment ressenti cette cohésion même avec toutes ces défaites. On savait qu’à un moment donné avec la qualité du groupe et nos valeurs, on sentait que cette victoire allait arriver. Elle est venue tard, mais au moins maintenant on enchaîne. Ce qu’il faut retenir, c’est vraiment qu’on n’a pas lâché et que la roue a tourné.

Qu’est-ce qui fait la différence selon vous entre le début de saison et cette série de trois victoires d’affilée ? Un réajustement tactique par exemple ?

Je ne pense pas que cela vienne du système ou de la tactique. On s’est surtout mis dedans au niveau des duels, des deuxièmes ballons. A Valenciennes, on a été vachement plus efficaces aussi. On a eu pas mal de temps faibles, mais on a réussi à ne pas prendre de buts et à rester costauds. C’est essentiel d’avoir cela pour exister en Ligue 2 et je pense que c’est ce qui a changé par rapport au début de saison.

La blessure ? La première semaine, ça a été très dur à accepter…

Sur le plan personnel à Valenciennes, vous réalisez un match plein avec ces deux buts et cette passe décisive. Comment avez-vous vécu cela après avoir vécu une saison blanche après votre grosse blessure au genou ?

Forcément, c’était beaucoup de joie. D’enfin pouvoir vivre ces moments… Je fais du foot pour vivre ces émotions et l’année passée je n’ai pas pu en vivre beaucoup… Être écarté des terrains, c’est très dur. Donc là de revivre les moments de groupe, les moments de victoire, de marquer un doublé, de faire une passe décisive, d’être impliqué trois fois sur les trois buts, c’est l’objectif que je me fixe à chaque match et tout au long de la saison ! Cela vient aussi avec la forme. Depuis 3-4 matchs, je sens que je reviens à mon niveau d’abord physiquement. Les qualités, je sais que je les aies. Il faut d’abord que je sois bien physiquement pour les exprimer.

Est-ce que vous vous estimez de nouveau réellement à 100% désormais ?

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications