Gervais Martel : « On n’est pas là pour faire plaisir, mais pour donner du plaisir »

Président du RC Lens, Gervais Martel a présenté ce lundi midi son nouvel entraîneur, Eric Sikora. Ce dernier sera accompagné de Robert Duverne comme adjoint et de Daniel Moreira. Vincent Lannoy intègre.

« Je respecte beaucoup Alain Casanova. Il a travaillé beaucoup pour le club. Mais les résultats n’étaient pas là. Des avis peuvent diverger sur la nomination d’un entraîneur. Mais ce n’est pas un choix par défaut. Nous avons été énormément sollicités. Après avoir bien réfléchi et discuté avec notre actionnaire principal, le choix est venu tout naturellement sur Eric. Car il est viscéralement attaché au club. Il connaît tous les rouages du club. Il connaît la formation par coeur. Il a été entraîneur de la réserve, de l’équipe professionnelle. Et, derrière, il a eu la sagesse et la volonté de passer ses diplômes.

Ceci étant, ce n’est pas une solution facile. On est là pour l’aider au maximum. La situation est compliquée. On doit faire le plus mauvais début de championnat depuis la création du RC Lens. C’est un challenge extraordinaire car le club reste debout, reste avec une passion parfois débordante. Mais ça reste un club fabuleux. D’autant plus qu’on a un actionnaire qui nous soutient. »

Sikora, une façon de satisfaire les supporters ?

« Même chez les supporters, des gens diront qu’il ne fallait pas le prendre. On n’est pas en train de jouer au monopoly. Ces décisions ont été collégiales et tiennent compte des qualités intrinsèques d’Eric Sikora. On n’est pas là pour faire plaisir, mais pour retrouver du plaisir. »

Le mercato

« Sans dévoiler beaucoup de secrets, on a travaillé depuis samedi dans la nuit avec tout le monde pour réfléchir. Pas impossible d’avoir 2-3 joueurs qui arrivent.« 

Lens, débordements répréhensibles, colère compréhensible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *