Gervais Martel : « A ce soir, Alain Casanova est entraîneur du RC Lens »

Après trois défaites en autant de matchs de Ligue 2, la position d’Alain Casanova sur le banc du RC Lens se pose déjà. Pour l’heure, Gervais Martel n’a pas souhaité remettre en cause son entraîneur, à chaud. Et l’on perçoit déjà, dans les propos du président lensois, que l’ultimatum correspond à la réception de Brest, samedi prochain (4e journée) :

http://e-consultingrh.com/« C’est un métier à risque, entraîneur, c’est lui qui est en première ligne. Nous aussi, on l’est, tout le monde assume, je ne suis pas en train de dire que la barque est tenue par une seule personne. Aujourd’hui, c’est difficile et ça doit l’être pour lui aussi. Maintenant, à ce soir, il est entraîneur du RC Lens, il faut se méfier de tout ce qui est raconté. Réfléchir à chaud, c’est super compliqué. Je l’ai appris à mes dépens. Il faut analyser le pourquoi des choses, en discuter avec pas mal de personnes et se préparer pour le match décisif de samedi prochain. Je suis perturbé, quand on est perturbé, on doit avoir une réflexion, Alain doit l’avoir aussi. Le plus important qui dépasse tout, les hommes, c’est le Racing Club de Lens. »

Source : La Voix du Nord

Sochaux-Lens (3-2), les notes de la rencontre

3 Commentaires

  1. Il va être tands de pensée à chAngers d’entraîneur .ce n’est pas l’homme de la situation ces choix ne sont pas bon et cHercher un gardien .

  2. On mais toujours sur le dos de l’entraîneur
    Et les joueurs sur le terrain avec leurs salaires de non smicard font ils leurs maximum eux
    Pourtant c’est bien eux qui joue

  3. Répondre Post By Olejniczak

    L entraîneur pense plus à ne pas perdre plutôt que de gagner le match.en plus du gardien qui est transparent,ça devient triste pour les supporters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *