Modou Diagne était prêt « à mourir » face à Lens

Petite sensation à Nancy. Ce samedi, Modou Diagne a retrouvé une place de titulaire au sein de la défense nancéienne face à Lens (1-0, 31e journée de Ligue 2. Le numéro 4 lorrain n’avait plus goûté à cette joie depuis la 8e journée de Ligue 2. Numéro 4 dans l’esprit de Pablo Correa en janvier avec l’arrivée de Pape Diakhaté, le joueur de 22 ans vient de retrouver du temps de jeu, avec une victoire au bout. Solide à son poste, il a sans aucun doute marqué des points.

« Je me suis dit : ’’Tu n’as pas le choix, tu n’as pas le droit à l’erreur. Même s’il faut mourir pour empêcher l’attaquant de marquer, je vais le faire’’. Ce n’était pas une pression négative. Au contraire, je me suis dit ça pour être très concentré, très déterminé. Je ne voulais pas revivre le scénario d’Ajaccio, où j’étais entré en fin de première mi-temps après la blessure de Michaël (Chrétien). À Ajaccio, j’avais fait le job correctement, je pense, mais j’avais tout gâché à cause d’une erreur de concentration au marquage sur le second but corse. »

Place maintenant au sprint final, auquel Modou Diagne compte bien participer. Il ne faudra pas se louper et surfer sur cette belle partition rendue : « Il ne faut surtout pas que je repose sur mes lauriers, après un bon match contre Lens. Je vais travailler du mieux possible pour pouvoir donner un coup de main à l’équipe quand elle en aura besoin, en sachant qu’il y a beaucoup de joueurs de qualité à mon poste. Le plus important, c’est clairement d’aller chercher cette montée en L1 tous ensemble.« 

Source : L’Est Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *