Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (J3) – QRM-Saint-Etienne : L’heure de revenir dans le vert

Championnat

Respectivement 16e et 20e de Ligue 2, Quevilly-Rouen et Saint-Étienne se rencontrent ce soir en clôture de la 3e journée de Ligue 2. Les deux équipes ont pris un point lors des deux première journées. Si les objectifs de la saison diffèrent, l’urgence est la même pour les deux équipes qui cherchent à lancer leur saison.

A lire aussi >> Ligue 2 (J3) – Les compositions probables de QRM-Saint-Etienne

QRM veut regarder ses adversaires droit dans les yeux

La position d’outsider est souvent considérée comme plus confortable. Pourtant Quevilly-Rouen ne veut pas s’y complaire. Sauvé lors des barrages la saison passée, le club normand veut faire un peu mieux que de sauver sa peau lors de cette saison à quatre descentes. QRM vise donc plus haut que la 16e place occupée avant le coup d’envoi. Avec un des effectifs les plus remaniés du championnat, Olivier Échouafni a pris un point en deux rencontres pour le moment : un nul contre Rodez (0-0) et une courte défaite contre le Paris FC (1-0). Le public de Robert-Diochon devrait retrouver une tête connue en la personne de Kalidou Sidibé, recruté cette fois définitivement et qualifié pour cette rencontre. Le coach de QRM veut se départir de l’esprit du petit poucet et faire prendre conscience à ses joueurs qu’ils n’ont rien à envier aux adversaires. Le point de vue est partagé par un des hommes d’expérience, l’ancien Sochalien Christophe Diedhiou. Il ne manque plus « que » le déclic, le match référence, pour étayer le discours.

A lire aussi >>QRM – Olivier Échouafni avant Saint-Étienne : « On doit ne pas avoir peur »

Saint-Etienne n’a plus le temps

Trois points de pénalité, une défaite et un nul. L’AS Saint-Etienne attaque la course à la montée avec un handicap déjà important. D’autres candidats, Guingamp, Bordeaux et Caen, ont déjà neuf points d’avance. En cas de victoire, les Verts pourront déjà sortir de la zone rouge : un pas après l’autre. Lors de la première journée à Dijon (1-2) Laurent Batlles avait aligné un 3-5-2 mais son effectif semble encore trop court pour ce schéma, notamment avec l’absence de Briançon derrière et la pénurie d’attaquants à associer à Jean-Philippe Krasso depuis le départ de Denis Bouanga. On devrait donc revoir le 4-3-3 de la 2e journée. Le trio du milieu (Neyou, Camara, Lobry) aura eu une semaine de plus pour travailler sur leurs placements, hésitants contre Nîmes (1-1).

A lire aussi >> Saint-Étienne – Laurent Batlles : « Il n’y a pas de filière troyenne »

Le joueur à suivre : Mickaël Nadé

Le défenseur central de 23 ans est annoncé titulaire pour la troisième fois d’affilée après deux sorties délicates. Il pourrait néanmoins retrouver de la confiance dans une enceinte bien connue. Lors de la saison 2020-2021, il avait été prêté par Saint-Étienne à Quevilly-Rouen qui évoluait alors en National. Il avait été un des titulaires indiscutables (30 matchs) dans l’équipe de Bruno Irlès montée en Ligue 2. Si la défense à quatre de l’ASSE se pérennise, avec le retour de Briançon et un mercato pas encore terminé, Mickaël Nadé va devoir rapidement convaincre Laurent Batlles qu’il peut en faire partie.

Photo ©Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications