Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Les Tops/Flops du multiplex de la 1ère journée

Championnat

La Ligue 2 a fait son retour samedi avec le premier acte de la saison 2022-2023. Après un premier choc remporté par Dijon contre Saint-Etienne (2-1), le multiplex de 19 heures a été avare en buts mais pas en enseignements.

Les Tops

Les novices guingampais

En remportant 16 points sur 18 possibles lors des six dernières journées de la saison dernière, Guingamp nous avait quitté sur de belles promesses. Malgré d’importants changements dans l’effectif (départs entre autres de Ba, Pierrot et M’Changama), les hommes de Stéphane Dumont ont tenu le cap pendant la préparation, en battant notamment deux équipe de Ligue 1 (Nantes puis Brest). Et même les absences n’ont pas suffi à freiner l’EAG contre Pau, samedi. Le coach costarmoricain lançait titulaire Jules Gaudin (22 ans) et Taylor Luvambo (23 ans) pour leurs premières en professionnel dans les couloirs. Le résultat fut plus que probant avec buts pour le premier et deux passes décisives pour le second. Guingamp s’impose 4-0. Certes l’équipe béarnaise était par moment hors-sujet défensivement mais les pensionnaires de Roudourou ont tout de même offert à leur public quelques moments de grâce collective.

Metz, parfaitement Seraing

L’autre forte impression de la soirée a été offerte par le FC Metz, au Stade Saint-Symphorien contre Amiens (3-0). Si l’effectif des Grenats doit encore changer, le talent est déjà présent en quantité abondante dans l’équipe lorraine. Metz a notamment récolté les fruits d’une stratégie mise en place depuis plusieurs années. Prêté ces deux dernières saisons au club affilié du FCM, le RFC Seraing (Belgique), Ablie Jallow et Georges Mikautadze ont montré qu’ils étaient prêts à briller avec la maison mère. Le premier s’offre un beau slalom dans la défense picarde avant de frapper sur le poteau et permettre à Lamine Gueye d’ouvrir le score. Le second se fabrique seul le second but avec une récupération haute et une frappe de 20 mètres, avant de glisser le ballon à Adama Niane sur le troisième but. Egalement prêté au RFC l’an passé, Youssef Maziz était titulaire.

https://twitter.com/FCMetz/status/1553475813760286720

Boutobba repart sur les mêmes bases avec Niort

La saison passée, Bilal Boutobba, s’était illustré lors des deux premiers mois de la saison en étant impliqué sur 100% des buts des Chamois.  L’ailier semble reparti pou un nouveau départ tonitruant, avec une prestation déterminante sur la pelouse du promu, Annecy (2-1) En dix minutes, l’ancien sévillan met ses coéquipiers sur la bonne voie. D’abord une série de dribbles pour percer la défense haute-savoyarde et servir Yanis Merdji au second poteau (29e) puis un penalty transformé face à Florian Escalès, son ancien coéquipier au centre de formation de l’OM.

Ligue 2 (1ère journée) – Guingamp et Metz en démonstration, première timide pour Bordeaux

Les Flops

Seulement 13 buts

Sur huit matchs, trois se sont terminés sur le score de 0-0 samedi soir. Et encore, il a fallu attendre la 93e minute pour que Kyeremeh (Caen) ne surgisse au milieu de la défense de Nîmes pour éviter un autre score vierge. Bordeaux recevait Valenciennes au Matmut Atlantique (0-0), quelques jours après sa réintégration au championnat, avec un effectif très jeune et, semble-t-il, provisoire. En attendant d’autres départs et un nouveau passage devant la DNCG, on ne connaît pas encore le visage du Bordeaux 2022-2023. Au Havre, Paul Le Guen avait essuyé quelques critiques sur le manque d’allant offensif de son équipe. Il a depuis été remplacé par Luka Elsner sur le banc mais pour le moment, on attend encore de vibrer au Stade Océane : 0-0 contre Grenoble. Enfin, Quevilly-Rouen recevait Rodez, deux rivaux pour le maintien qui n’ont pas réussi à se lâcher.

Une première assez timide sur Prime Video

Certes, le contenu des matchs n’a pas toujours aidé mais la soirée a un peu manqué de punch sur Prime Video. La chaîne du groupe Amazon prend cette saison la charge du multiplex, après l’avoir laissé pendant un an à La Chaîne L’Equipe. Le choix de ne pas laisser les commentateurs des matchs interrompre le plateau nous a privé de quelques moments d’émotions. Le soufflé retombait un peu plus à chaque but diffusé en différé, après des alertes buts mollassonnes. Le tube de Jain, Makeba (2015), s’il fait une excellente musique d’attente, évoque peu la sensation d’un filet qui tremble et d’un virage qui se soulève. Et outre le rythme et des problèmes de son, quelques actions importantes sont passées à la trappe. Motif d’espoir : Prime Video a fait preuve d’un tout autre savoir-faire sur les multiplex de Ligue 1 du dimanche après-midi lors de l’exercice 2021-2022 : la Ligue 2 mérite aussi bien !

Le coup de sang de Dumé Guidi

Bastia a raté son entrée contre Laval au Stade Armand-Cesari (0-2). Avec une frappe déviée et une erreur de relance qui offrent aux Mayennais Naidji les deux buts du match, il y avait de quoi être frustré… Mais ce n’est pas une raison pour évacuer ladite frustration sur les chevilles adverses. A la 71e minute du match, Dumè Guidi s’est lancé dans un tacle très en retard sur l’attaquant lavallois Geoffray Durbant, provoquant un penalty et un carton rouge direct pleinement mérités. Ce geste, qui n’a rien changé aux difficultés bastiaises, va compromettre le début de saison de son auteur, avec une suspension à venir, et aurait pu gâcher celle de Durbant avec une blessure, heureusement évitée. Personne n’avait rien à y gagner.

https://twitter.com/maligue2/status/1553448123682492416

Photo © Dave Winter/FEP/Icon Sport

Vos commentaires :

  1. Metz 4 tirs cadrés 3 buts , Amiens 4 tirs cadrés 0 but et possession pour Amiens , vous n’avez pas vu le match pour écrire que Metz à fait une forte impression , Metz a tout simplement été réaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications