Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Ajaccio, Yahia Fofana, Valenciennes, Nîmes… les Tops et les Flops de la 13e journée

Championnat

Encore un samedi spectaculaire en Ligue 2 avec 23 buts marqués lors des neuf rencontres de la 13e journée. L’écart se resserre en haut de tableau avec les accrocs de Toulouse et de Sochaux, et les victoires d’Ajaccio et Le Havre. Un Top 5 commence à se dégager, tandis qu’en bas Amiens se relance et enfonce Valenciennes. Place aux Tops et aux Flops de la J13 avant Auxerre-Bastia lundi soir.

A lire aussi >> Ligue 2 (13e journée) – Sochaux rate la marche, Ajaccio et Le Havre se rapprochent, Amiens se réveille !

A lire aussi >> Ligue 2 (13e journée) – Le résumé vidéo de Paris FC-Toulouse (2-2)

Les Tops

Ajaccio, la force tranquille

Un match nul de Toulouse à Paris (2-2). Un match nul de Sochaux devant QRM (1-1). Une victoire d’Ajaccio tranquille contre la lanterne rouge Nancy (2-0), et voilà l’ACA revenu à trois points seulement du leader ! Cette 13e journée a provoqué un resserrement en tête du classement et avec un doublé de Nouri qui porte son total à 78 buts dans sa carrière en Ligue 2, le club corse s’installe dans le Top 5. Même si pour le moment, “les joueurs ne pensent pas à autre chose qu’à prendre les points nécessaires au maintien“, a répété Olivier Pantaloni après-match. Il n’empêche, comme un an sur deux, il faudra compter avec Ajaccio cette saison !

Yahia Fofana, le cyborg

Les mots manquent pour décrire les prestations de Yahia Fofana depuis le début de saison. Contre Pau (1-0), le jeune gardien du Havre a empilé son 8e clean-sheet en 13 journées ! Avec six arrêts, il a tout simplement écœuré l’attaquant du club béarnais. Aucun autre portier n’est aussi influent dans les résultats de son équipe depuis le début de la saison. Si Le Havre est un solide 4e à l’heure actuelle, il le doit en grande partie aux exploits de Fofana. “On a gagné des points normalement, mais il ne faut pas se prendre pour ce qu’on n’est pas quand même. Il faut bien admettre qu’on souffre, qu’on n’est pas souverain et que c’est au bout de beaucoup d’efforts qu’on arrive à gratter des points”, a d’ailleurs rappelé Paul Le Guen, lucide sur la réussite défensive qui accompagne pour le moment son groupe.

Benzia, Chahiri ou Bamba : total régal !

Festival de très jolis buts ce samedi, et quel régal ! Citons notamment le coup-franc surpuissant et en pleine lucarne de Kader Bamba (Amiens), qui a dynamisé une attaque picarde qui en avait bien besoin contre Valenciennes (3-0). Citons également le solo de Mehdi Chahiri (Caen) entre trois défenseurs de Dunkerque dans la surface. Un raid aussi technique qu’efficace conclu par un petit pont et une frappe croisée devant Maraval (1-1). Enfin, Yassine Benzia a également égayé la soirée de Dijon à Grenoble avec un but égalisateur (victoire 2-1 au final) d’un slalom géant suivi d’une enroulée pleine lunette. Show time !

Les Flops

Valenciennes, de mal en pis

Amiens n’avait plus gagné depuis le 20 avril 2021 à domicile en championnat. Et devinez quelle était la dernière équipe à s’être inclinée là-bas ? Valenciennes ! D’une défaite 3-1 la saison dernière à celle 3-0 subie ce samedi, les Nordistes confirment leur statut d’équipe malade. La série de trois victoires d’affilée semble déjà bien loin, et le VAFC est retombé à la 15e place après cette claque en Picardie. Pourtant, les statistiques sont plutôt favorables aux joueurs d’Olivier Guégan. Mais un énorme manque d’efficacité offensive puis défensive pénalise trop cette formation qui va de nouveau devoir dire au revoir à des ambitions de Top 5 tant son irrégularité est incompatible avec cet objectif.

Nîmes ne répond plus

“Je trouvais qu’on avait touché le fond contre Ajaccio, est-ce qu’il y a plus profond que le fond ? Ce qui me gave, c’est cette impression qu’on dégage rien. Pas d’unité, on n’est pas une équipe !”. Pascal Plancque n’y a pas été par quatre chemins après la nouvelle grosse désillusion sur la pelouse de Guingamp (3-1) pour les Crocos. On dit souvent qu’une équipe ressemble à son entraîneur, or pour le moment l’ancien coach de Niort ne parvient plus à trouver les bons ressorts et les bons leviers pour enrayer cette spirale négative. Nîmes n’a plus gagné depuis la 5e journée après un départ en fanfare, et n’a plus que trois poins d’avance sur le 19e Bastia… qui joue lundi soir !

La pelouse de Charléty

C’était le choc d’ouverture de la 13e journée samedi après-midi avec le Paris FC face au leader Toulouse. Le spectacle a été au rendez-vous (2-2) avec un joli scénario à suspense et un but monstrueux de Rhys Healey en fin de match. Et il faut féliciter les acteurs de ce match car la pelouse de Charléty était tout simplement catastrophique. Très haute, assez sèche, avec des mottes de terre… D’ailleurs, Branco Van den Boomen doit encore maudire celle qui l’a sans douté privé d’un but tout fait en fin de première période sur un centre en retrait au point de penalty où le ballon a sauté devant son pied…

Photo @ Gérard Pierlovisi / Panoramic / Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications