Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Les Tops et les Flops de la 9e journée

Championnat

Une grande soirée de Ligue 2 comme on les aime disputée ce mardi soir avec des buts, du suspense, des résultats marquants, et malheureusement aussi quelques polémiques liées à l’arbitrage… Il est l’heure de se pencher sur les Tops et les Flops de cette 9e journée avant de se pencher sur la J10 qui arrive déjà à grands pas dès vendredi soir !

A lire aussi >> Caen – La colère très froide de Stéphane Moulin, qui lance un appel à la LFP !

Les Tops

Toulouse, tout roule

Un premier mini-break est fait en tête de classement avec la victoire de Toulouse à Dunkerque (0-2). Excellent depuis son arrivée, Mikkel Desler a inscrit son premier but d’une belle volée, avant une frappe victorieuse signée Brecht Dejeagere en seconde période. Clinique, le leader compte désormais quatre points d’avance sur Ajaccio, tenu en échec par Niort (0-0). Le TFC et l’ACA restent les deux dernières équipes invaincues. A l’inverse, pas d’amélioration pour l’USLD dont le compteur de victoire reste bloqué à zéro…

Paris se réveille, Sochaux enchaîne

Après trois défaites consécutives, le Paris FC pourtant privé de nombreux joueurs dans le domaine offensif a relevé la tête de belle manière contre Nîmes (2-0). De quoi provoquer un énorme coup de gueule chez Pascal Plancque vis-à-vis de l’attitude de ses joueurs en seconde période. Le club de la capitale remonte dans le Top 5. Dans le même temps, Sochaux a été renversant à Guingamp (1-2) et confirme sa belle forme actuelle. Le FCSM est désormais revenu à hauteur de la deuxième place d’Ajaccio.

VA gagne enfin au Hainaut

Elle était attendue depuis longtemps et va ramener un peu de sérénité à Valenciennes. Après la désillusion contre QRM (1-2), le club nordiste a retenu les leçons et n’a pas connu semblable mésaventure face à l’autre promu, Bastia (2-1). Si dans le jeu tout n’a pas été parfait, ce succès permettra de se déplacer à Dijon vendredi avec un peu moins de pression. Seule ombre au tableau : la sortie sur blessure de Baptiste Guillaume en première période… Pour le Sporting, cette défaite place désormais le club en position de barragiste en bas de tableau.

Charbonnier puissance 6

Il n’était pas là en début de championnat, et il est déjà pourtant le co-meilleur buteur de la division avec Alexandre Mendy. Contre Rodez (1-0), Gaëtan Charbonnier a inscrit son sixième but de la saison (en 7 matchs joués) d’une frappe limpide en début de match. Un succès qui permet à l’AJA de conforter sa place dans le Top 5.

Les Flops

L’absence de Goal Line Technology

Ajaccio et Caen peuvent légitimement se sentir lésés. Les deux clubs auraient dû bénéficier d’un but supplémentaire au tableau d’affichage ce mardi. Un coup de tête de Clément Vidal a été dégagé derrière la ligne contre Niort (0-0), et une reprise de Chahiri a connu le même sort contre Dijon (0-1). Deux situations où les arbitres n’ont malheureusement pas pu être aidés par la Goal Line Technology, absente en Ligue 2 contrairement en L1. A noter que M.Angoula a vécu une soirée difficile lors de ce SMC-DFCO avec l’expulsion très sévère d’Abdi et un autre but refusé qui a fait polémique…

Nancy touche le fond et creuse encore

Chaque semaine les supporters de Nancy attendent le déclic pour leur équipe. Mais les déceptions s’accumulent en Lorraine et le crédit accordé à Daniel Stendel arrive bientôt à expiration. A Grenoble, la lanterne rouge a fait très fort… Alors que le score était de 1-1 à la pause, l’ASNL a littéralement sombré à 11 contre 10 pour une lourde défaite finale (4-1). Une prestation indigne du niveau de la Ligue 2, et ce n’est malheureusement pas la première fois que Nancy se fait balader de la sorte en championnat. Le président Gauthier Ganaye va devoir vite trouver les solutions sous peine de foncer droit en National 1.

Amiens n’y arrive toujours pas à la maison

Les matchs se suivent et les scénarios s’inversent pour Amiens. Auteur d’une belle remontada dans les dernières minutes à Nîmes (3-3) samedi, le club picard a cette fois connu la désillusion de lâcher la victoire dans les ultimes secondes contre Pau (2-2). L’ASC reste toujours sans victoire à la maison et ne décolle pas au classement. Si les dirigeants se voulaient optimistes pour cette nouvelle saison, force est de constater au classement qu’un groupe bâti tardivement dans le mercato ne donne pas de miracle…

Crédit photo : Federico Pestellini/Panoramic/Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications