Ligue 2 (5e journée) – Les enjeux du multiplex

Présentation

La Ligue 2 dispute ce week-end sa 5e journée. Avec un samedi soir traditionnel, agrémenté de 8 rencontres. Un multiplex plutôt sympa à suivre, avec les 3 premiers qui seront de sortie. Mais aussi avec des clubs dans le doute, comme Amiens, Ajaccio et Pau, et d’autres qui espèrent raccrocher le wagon de tête, ou y rester, comme Valenciennes, Caen et Sochaux. Voici les enjeux.

A lire aussi >> Ligue 2 (5e journée) – Toulouse veut enfin gagner, Auxerre confirmer

Le match choc : Niort-Paris FC

Un choc inattendu au coup d’envoi de la saison. Pourtant, cette 5e journée voit le leader, Niort, recevoir le Paris FC, 3e. Les Chamois ont pris ce fauteuil le week-end dernier, des mains parisiennes. Les protégés de René Girard voudront réagir après la défaite concédée à Charléty face à Nancy (0-2). Un non-match duquel il faudra se relever, afin de repartir du bon pied et valider les promesses de 3 premières sorties réussies. Les Chamois, sans pression, auront à coeur de continuer sur leur rythme, qui pourrait les faire jouer bien plus qu’un simple maintien. Même si, dans les Deux Sèvres, on a appris à ne plus tirer de plan sur la comète.

Le match moins déséquilibré qu’il n’y paraît : Amiens-Pau

Seule la victoire sera belle pour Amiens. Ce n’est pas faire offense au promu palois que d’écrire cette vérité objective. Le relégué picard est en proie au doute. 15e, il ne compte que 3 longueurs d’avance sur son adversaire du soir. Un Pau qui a bien du mal à se mettre dans le bain du championnat. Didier Tholot attend enfin un succès de ses joueurs. Quoi de mieux que de venir jouer décomplexé dans l’antre de la Licorne ? Une surprise est possible, d’autant que les Amiénois sont aussi loin d’être prêts à se battre avec les meilleurs. Amiens-Pau, le match où tout paraît possible.

Un match pauvre en but ? : Valenciennes-Caen

Valenciennes cherchera à se rassurer après sa défaite à Dunkerque (0-1), mais aussi à poursuivre sur son impressionnante série à domicile. Caen voudra repartir de l’avant, après avoir été tenu en échec par Chambly (0-0). A priori, de quoi augurer du spectacle. Sauf qu’au Hainaut, le VAFC n’encaisse plus. Les Nordistes seront privés de Baptiste Guillaume, suspendu. Enfin, le club normand demeure le seul, en Ligue 2, à ne pas avoir encaissé en 4 journées. Et l’on ne peut pas dire que l’attaque caennaise soit flamboyante (4 buts). Qui plus est, elle sera privée de Yacine Bammou

Le match du mercato calme : Nancy-Le Havre

Par la force des choses (DNCG), Nancy a dû recruter malin cet été. Et c’est loin d’être l’orgie, puisque seul Mickaël Biron a été acheté (à Epinal). Rosario Latouchent est arrivé libre, alors que Mehdi Merghem, prêté par Guingamp, est lui blessé. En face, Le Havre dispose de moyens (sur le papier) plus importants, mais s’est montré assez discret, en attirant Pierre Gibaud (libre), Quentin Cornette (libre) ou encore Nolan Mbemba (Reims). Sur le banc, Paul Le Guen désespère de voir un attaquant arriver, alors qu’il pourrait perdre Victor Lekhal d’ici le 5 octobre. Pourtant, les ventes sous l’ère Vincent Volpe ont déjà rapporté gros. Quoi qu’il en soit, Nancy aimerait confirmer son redressement, face à un Havre de plus en plus dans le doute.

Le programme

Guingamp – Grenoble
AC Ajaccio – Sochaux
Amiens – Pau
Chambly – Châteauroux
Nancy – Le Havre
Niort – Paris FC
Rodez – Dunkerque
Valenciennes – Caen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *