Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

AS Nancy Lorraine - 16 mai 2018 Laurent Mazure 0 commentaire

Jacques Rousselot : « C’est la mort dans l’âme que je vais quitter Nancy »

Dans quelques jours, quelques semaines peut-être, Jacques Rousselot ne sera plus président de l’AS Nancy-Lorraine. Presque un quart de siècle de sa vie qui va se tourner d’un revers de main. Il va vendre ses actions, et le club, à un fonds d’investissement américain et une société anglaise. Ce mercredi soir, chez nos confrères de France Bleu Sud Lorraine, il est revenu sur ce départ, difficile, et s’est voulu rassurant pour les supporters, qui peuvent légitimement se demander de quoi sera fait le lendemain de leur club.

A lire aussi >> La date de la reprise de Nancy est connue

A lire aussi >> Nancy : Vers un départ de Bassi, des prêts de Dembélé et Barka, Saint-Ruf de nouveau au FBBP 01 ?

« J’ai pris la décision de passer la main. Mais c’est la gorge serrée, le coeur gros, la mort dans l’âme que je vais quitter l’ASNL. Le boulot n’est pas terminé. Il y a encore beaucoup de travail avant la passation de pouvoir et la passation des actions. J’assume jusqu’au bout, mais c’est une vraie déchirure. Car quand on a été 24 ans président d’un club, c’est un moment de sa vie qui s’en va. C’est dur mais inéluctable. On n’est pas immortel sur terre et on doit prévoir l’avenir, envisager la suite aux entreprises dirigées. J’ai toujours procédé de la sorte. C’est au tour de l’ASNL. Rien que de penser à le quitter, j’ai beaucoup d’émotions. Le dernier jour, j’aurai quelques larmes.

Cela fait 2 ans que j’essaye de trouver les bonnes personnes, les bons investisseurs, le bon deal qui permettra à l’ASNL de grandir. Il y a un an et demi, j’ai arrêté avec les Chinois, car de la géopolitique n’a pas permis d’aboutir. Depuis, j’ai reçu 14 investisseurs potentiels, avec quelques baltringues, mais aussi des gens intéressants, mais qui n’avaient pas la même vision que moi sur le fait de mener à bien l’aventure ASNL. J’étais assez confiant par rapport aux fonds d’investissement qui se manifestaient. Il fallait rassurer le personnel, ce que j’ai fait. Il faut rassurer les supporters, les partenaires. Les gens qui reprennent le flambeau sont des gens fiables, qui veulent faire de Nancy un beau, un grand club. Il y aura des moyens pour que le club puisse vivre de belle façon. »

Source : France Bleu Sud Lorraine

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport