Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Championnat - 07 novembre 2017 Dorian Waymel 0 commentaire

Domino’s Ligue 2 : Renaud Ripart, le joueur clé de la 14e journée

Derrière le deuxième triplé de la saison de l’intenable Umut Bozok contre Quevilly-Rouen (4-1) se cache surtout Renaud Ripart. Auteur de deux passes décisives pour son compère d’attaque, le milieu offensif du Nîmes Olympique a vu sa prestation récompensée de son deuxième but de la saison. Deux « assists » et une réalisation, Ripart est désigné joueur clé de la 14e journée de Domino’s Ligue 2.

Comme lors de la 12e journée, Umut Bozok aurait mérité de recevoir la distinction de « joueur clé ». Incontestablement. Deux triplés en l’espace de trois matchs de championnat, une performance rare pour le meilleur buteur de la division (10 buts), également élu joueur du mois d’octobre sur MaLigue2. Mais pour varier les plaisirs et mettre à l’honneur un autre membre de l’armada offensive nîmoise, Renaud Ripart méritait autant que l’international espoirs turc d’être mis en avant pour la 14e journée.

A lire aussi >> Nîmes, meilleure attaque de Ligue 2 depuis 23 ans !

« Je ne pouvais rêver mieux pour mon retour comme titulaire »

Pur produit du centre de formation des Crocos (il a tout de même été prêté un an au CA Bastia en N1 en 2014-2015), le numéro 20 s’est mué au fil du temps comme un garant de l’état d’esprit du club gardois : don de soi, altruisme, efficacité. Des qualités qui lui ont permis de porter le brassard à plusieurs reprises par le passé. Indispensable la saison dernière (36 matchs, 8 buts, 2 passes), Renaud Ripart a connu un début de saison plus délicat cette fois. Titulaire jusqu’à la 5e journée avec une réalisation dès son deuxième match, le milieu offensif s’est ensuite blessé jusqu’à la 10e journée. Entre temps, Bernard Blaquart avait trouvé son animation offensive. Et son ancien capitaine de squatter le banc, patiemment. « Quand on ne joue pas, forcément que ce n’est pas évident car je suis compétiteur. Mais je ne pouvais pas rêver mieux pour mon retour en tant que titulaire. Je suis content de moi, de l’équipe et d’enchaîner les victoires« , savourait-il après QRM.

A lire aussi >> Bernard Blaquart : « Qu’on joue et qu’on attaque, ma façon de voir les choses »

Symbole de la montée en puissance de Nîmes au fil des années

Ce retour dans la peau d’un titulaire contre Quevilly-Rouen Métropole a donc débouché sur deux passes décisives idéales pour permettre à Umut Bozok de se régaler. Un travail « de l’ombre » important dans la réussite d’un collectif. Mais aussi son deuxième but de la saison pour sceller la (nouvelle) large victoire des Crocos aux Costières face au promu normand (4-1). Un match plein, assurément. Et un retour en forme bienvenue, alors que se profile un 7e tour de Coupe de France délicat face à Marseille-Consolat, pensionnaire de N1. D’ailleurs champion de cette division en 2012 avec le NO, le joueur de 24 ans est le véritable symbole de la montée en puissance de Nîmes depuis quelques années, et aujourd’hui candidat à la montée.

A lire aussi >> Date et horaire fixés pour Nîmes-Marseille Consolat en Coupe de France

 

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport