Les candidats au maintien en Ligue 2 passés au crible !

A pareille époque l’an dernier, la lanterne rouge Paris FC était déjà condamnée. Ce cru 2016-2017 est encore plus homogène. Aucune équipe n’est décrochée. On pensait le Tours FC pas loin de la charrette voici un mois. Mais les Tourangeaux ont magnifiquement redressé la barre. On voyait Valenciennes se maintenir aisément. Il n’en est rien. De la 15e à la 20e place, ils sont 6 à éviter la relégation en National. 6 à ne pas vouloir terminer 19e et 20e, synonyme de National immédiat. 6 à souhaiter éviter le barrage aller-retour du 18e. Tour d’horizon des forces et faiblesses de chacun (plus il y a d’étoiles, plus le candidat semble armé pour se maintenir). 

15 – Valenciennes (34 points)****

Le + : Pour son sprint final, Valenciennes va récupérer Ahmed Kantari, suspendu face à Tours (0-4), Saliou Ciss, qui vient de devenir papa, ainsi que son goléador Nuno Da Costa, absent depuis mi-janvier. Avec ces 3 joueurs, le VAFC n’est plus le même.

Le – : 13e équipe à domicile, Valenciennes ne parvient pas à se sublimer devant les plus « petits » de ce championnat. Pourtant, il faudra se défaire d’Orléans, du Red Star et d’Auxerre, 3 concurrents directs…tous au Hainaut !

Le calendrier : Va à Nîmes, reçoit Troyes, va à Bourg, reçoit Orléans, va au Gazélec, reçoit le Red Star, reçoit Auxerre, va à Clermont.

16 – Red Star (31 points)**

© Crédit photo : Olivier Stéphan

Le + : Les Audoniens viennent d’affronter tous les gros du championnat. Et lorsqu’il s’agit de défier des adversaires au maintien, la formation de Claude Robin ne se comporte pas si mal. Intéressant dans l’optique du maintien.

Le – : Un calendrier couperet. Surtout, l’Etoile Rouge se déplacera à 5 reprises en 8 journées, dont 4 fois chez des concurrents directs. Elle recevra des formations qui n’auront plus rien à jouer, et donc totalement décomplexées. Loin d’être idéal…

Le calendrier : Va à Tours, reçoit le Gazélec, va à Troyes, reçoit Bourg, va à Orléans, va à Valenciennes, reçoit Sochaux, va à Auxerre.

17 – Tours (29 points, -9)***

Le +L’effet Nourredine El Ouardani semble réel. Les résultats l’attestent. Les Tourangeaux restent sur 2 nuls et 2 victoires, dont 4 buts passés à Valenciennes. Le fait d’avoir été enterré peut-être précipitamment doit également leur conférer une solidarité accrue.

Le – : La coupure peut avoir raison de ce groupe en plein redressement. D’autant que si cela venait à mal se passer contre le Red Star à l’issue de la trêve, la volonté de se relever pourrait être mis à mal par Brest. Pendant ce temps, le TFC ne devra pas replonger dans la zone rouge.

Le calendrier : reçoit le Red Star, va à Brest, reçoit Sochaux, va à Auxerre, reçoit Clermont, va à Laval, reçoit Le Havre, va à Ajaccio.

18 – Auxerre (29 points, -14)**

Le + : Il serait incongru d’imaginer un instant Auxerre en National. Non. Il faut alors compter sur une prise de conscience d’Icaunais qui savent, depuis de longs mois, qu’ils disputeront le maintien. L’Abbé-Deschamps aura un rôle à jouer !

Le – : Contre Strasbourg (0-2), Auxerre vient de s’incliner pour la 8e fois à domicile. Plus que n’importe quelle autre équipe en Ligue 2. Difficile d’envisager sereinement la réception de Tours ou encore du Red Star, qui scellera peut-être le sort bourguignon…

Le calendrier : Va à Niort, reçoit Amiens, va à Lens, reçoit Tours, va à Nîmes, reçoit Troyes, va à Valenciennes, reçoit le Red Star.

19 – Orléans (28 points)**

Le + : Privé de 4 points par la commission de discipline de la LFP, l’US Orléans a fait appel de cette décision. Et si ces 4 unités lui étaient restituées ? Alors cela changerait tout pour le promu orléanais…

Le – : Orléans se déplace à 5 reprises jusqu’à la fin de saison. Et comme l’USO n’a pris que 8 points loin de ses bases depuis le début de saison (20e de Ligue 2 dans le genre)..

Le calendrier : Va à Troyes, reçoit Bourg, va à Nîmes, va à Valenciennes, reçoit le Red Star, va à Reims, reçoit Clermont, va au Havre.

20 – Laval (26 points)*

Le + : Le Stade Lavallois est l’une des équipes qui perd le moins en 2017 (3 fois). Malheureusement, elle ne gagne pas beaucoup. Il ne faut parfois pas grand chose pour transformer un nul en succès. Il faut compter sur les Mayennais pour ne pas lâcher. Leur expérience en termes de maintien doit aussi jouer en leur faveur.

Le – : Un calendrier démentiel. Laval affrontera 5 candidats à la Ligue 1 sur les 6 dernières journées. De répit il n’y aura pas puisqu’il faudra accueillir Tours (36e journée) pour un duel, peut-être, décisif !

Le calendrier : reçoit l’AC Ajaccio, va au Havre, reçoit Reims, reçoit Strasbourg, va à Lens, reçoit Tours, va à Amiens, reçoit Nîmes.

Combien de points faudra-t-il pour se maintenir en Ligue 2 en 2017 ?

2 Commentaires

  1. Pingback: MaLigue2 | Gilbert Zoonekynd nommé entraîneur principal du Tours FC - MaLigue2

  2. Pingback: MaLigue2 | Olivier Pantaloni fixe le nombre de points pour le maintien - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *