Téléchargez notre application Ligue 2

Caen – Jessy Deminguet : « Aujourd’hui, je suis à 100% ici et content d’être ici »

Championnat

Après avoir attendu des propositions pendant l’été, Jessy Deminguet a finalement réintégré l’effectif du Stade Malherbe de Caen pour redevenir titulaire en Ligue 2 depuis deux matchs. Le milieu de terrain était de la partie samedi lors de la 10e journée face à QRM (0-1). Interrogé par Ouest-France, il revient sur son début de saison particulier.

À lire aussi >> Le Havre – Luka Elsner : « J’ai aimé la maturité de notre équipe et la maîtrise défensive »

« Sur mes premiers matchs, je ne me sentais pas prêt à 100%. On s’en est rapproché et on a aussi bossé dans ce sens durant la trêve. Il faut que je retrouve mes cannes d’avant […] Aujourd’hui, je suis à 100% ici et content d’être ici. Je vais tout donner pour cette équipe et je pense que cela s’est vu jusque-là. »

Sur le mercato : « Il y avait un club (de Ligue 1) qui ne voulait pas me lâcher. J’espérais trouver une porte de sortie favorable. On ne l’a pas trouvée. Je respecte tout ce qu’il s’est passé et à un moment donné, j’espérais simplement jouer au foot. Le moment venu, j’ai parlé au groupe et tout le monde a été réceptif. On a aussi discuté avec le coach? Tout le monde était content que je reste et de la mentalité que j’affichais. C’est simple quand on est joueur et un jeune du Stade Malherbe. Les regrets, il ne faut pas en avoir. Je n’ai pas caché mon envie de quitter le club. Mais je suis passé à autre chose. (Une prolongation) n’est pas d’actualité et il n’y a aucune discussion en ce sens. Moi, ce que je veux, c’est jouer au football. C’est tout. C’était la première intersaison un peu mouvementée pour moi. Ce ne sont pas des choses simples à gérer.»

A propos des retrouvailles avec le public : « La réaction de d’Ornano m’a énormément aidé. Je m’attendais à tout. Quand vous avec un public comme celui-là derrière vous, vous avez vite envie de passer à autre chose et de donner le maximum pour eux. Je remercie certains supporters, les plus fidèles, qui m’ont toujours affiché leur soutien. »

Crédit photo : Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications