Téléchargez notre application Ligue 2

Niort – Mikaël Hanouna : « Le profil idéal c’est quelqu’un qui n’a jamais entraîné à ce niveau »

Championnat

Le week-end de la 2e journée de Ligue 2 a été pour le moins compliqué chez les Chamois Niortais. Le club a perdu lourdement son match contre Bastia (1-4) avant de perdre son entraîneur, Sébastien Desabre, parti avec perte et fracas vers le banc de la sélection de République Démocratique du Congo. Alors qu’il doit organiser la succession du coach, le directeur sportif, Mikaël Hanouna, était de passage en salle de presse lundi en fin de journée pour revenir sur cet épisode et aborder la succession sur le banc de touche.

A lire aussi >> Niort – Benoît Tavenot en tête pour succéder à Sébastien Desabre ?

« On était surpris parce qu’on n’a jamais eu de contact avec la Fédération de République Démocratique du Congo. Il y a des règles dans le football, quand on veut recruter des gens sous contrat. On a été surpris, parce que le timing était très très mauvais, c’était un manque de considération envers le club. […] Je me suis demandé si le 1er avril au Congo, ce n’était pas le 6 août. Je pensais à un canular[…] C’est le genre de chose qui à nui à notre production même s’il ne faut pas enlever à Bastia son mérite mais si Niort joue normalement, on ne peut pas être mené 2-0 au bout de deux minutes, ça n’est pas possible.»

Sur Sébastien Desabre : « Me dire que son rêve ça a toujours été d’entraîner une sélection et éventuellement amener une équipe africaine à la Coupe du monde, ça oui. Mais entre le rêve et la réalité, il y a un process. Même lui admet que le timing était très mauvais. Ça aurait dû se faire autrement. On n’est pas un club qui refuse aux gens les opportunités même si dans le cas de Sébastien, notre ambition, c’était de le conserver puisqu’on avait entamé les discussion pour prolonger son contrat […] Il a toujours émis le souhait de partir mais il n’y a rien qui s’était concrétisé. On a entendu parler de Sochaux, j’allais dire du Zaïre (ndlr, ancien nom de la République Démocratique du Congo) mais ce n’est pas le Zaïre, c’est le Kenya. Il y a des clubs africains qui ont dit que Sébastien Desabre avait candidaté… Dans le football, beaucoup d’informations fausses circulent. »

A propos du futur coach : « Des candidatures, j’en ai 250. Des coachs de tous les pays du monde se sont proposés, on a une short-list de 3 ou 4 noms qu’on commence à rencontrer. D’ici entre 48 heures et 3 semaines, on aura un nouveau coach qui va reprendre notre équipe […] Le profil idéal c’est quelqu’un qui n’a jamais entraîné à ce niveau et qui a envie de prouver qu’il a la valeur et la qualité nécessaire, quelqu’un qui a la sensibilité sur la formation […] La mort d’un amour donne la vie à un autre. »

Sur Benoît Tavenot, cité comme probable successeur : « Il fait partie d’une liste, même s’il est en très bonne place sur la liste. Il est exactement dans le profil de ce qu’on recherche puisqu’il a été directeur du centre de formation à Bastia et il est à un stade de sa carrière où il veut diriger une équipe première. Il est « Niort-compatible ». On a toujours le même objectif : 12 victoires, 10 nuls. »

Crédit photo ©Chamois Niortais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications