Téléchargez notre application Ligue 2

Paris FC – Pierre Ferracci : « Le recrutement n’est pas fini »

Championnat

Le Paris FC entame sa sixième saison consécutive en Ligue 2 et devrait faire partie des candidats à la montée. La mission sera rendue ardue par une concurrence très rude et seulement deux montées directes. Les barrages n’ont cependant jamais réussi au PFC. Ce lundi, le club de la capitale lance sa saison chez un concurrent direct, le FC Sochaux. Avant cela, le président Pierre Ferracci livre une interview sur le site officiel du club et y fixe les objectifs du club.

A lire aussi >> Tour des clubs (17/20) – Laurent Batlles (Saint-Etienne) : « Il faut avancer avec beaucoup d’humilité »

« Si on veut être compétitif, il faut viser les deux premières places. Mais on sait très bien qu’il y a 7, 8, 9… Peut-être dix clubs qui ont les mêmes aspirations que nous. Il y a trois clubs historiques de Ligue 1, Saint-Etienne, Bordeaux et Metz qui vont être des compétiteurs acharnés donc ça va être un championnat difficile. On fait en sorte que ce soit le cas. On a renforcé l’effectif avec un peu plus de maturité, un peu plus de joueurs qui ont connu le haut niveau. Je crois que c’est ce qui a un peu manqué dans la dernière période. Le recrutement n’est pas fini. Il y a encore deux ou trois joueurs à récupérer.  J’espère que d’ici fin août, on aura un effectif global à la hauteur des enjeux qui sont les nôtres, très clairement aller chercher une des deux premières places. »

Avec le recrutement de plusieurs joueurs d’expérience (Phiri, Lasne), le président Ferracci espère insuffler une nouvelle discipline dans le groupe : « C’est ce qui nous a manqué un peu l’an dernier, maîtriser l’hygiène; je dis bien tout au long de l’année; dont doivent faire preuve les sportifs de haut niveau. C’est un championnat très difficile donc il faut gérer les efforts tout au long de la saison. Paul Lasne et Lebo Phiri vont apporter leur expérience y compris dans ce domaine là. Et puis, il faut que chacun fasse un effort. Les matchs se préparent du début à la fin, du mois de juillet au début du mois de juin, en ayant dans son comportement sportif et aussi dans sa vie privée tous les ingrédients pour être compétitifs tout le temps. Que l’on joue régulièrement ou que l’on joue un peu moins […] Les règles du collectif doivent s’appliquer à tous et c’est un terrain où l’on doit progresser. »

Crédit photo ©Franco Arland/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications