Téléchargez notre application Ligue 2

Dijon – Omar Daf : « C’est un club sain, je suis très content d’être là »

Championnat

Omar Daf a signé un contrat de deux saisons à Dijon ! L’ancien entraîneur du FC Sochaux a été présenté lors d’une conférence de presse, aux côtés du président du club, Olivier Delcourt. Avec le DFCO, le jeune coach Sénégalais va découvrir sa deuxième équipe seulement en tant qu’entraîneur. Il est reconnaissant envers son club précédent, où son contrat a été résilié (le transfert n’a pas nécessité d’indemnité, contrairement à ce que réclamait Samuel Laurent, Directeur Général du FCSM). Omar Daf espère pouvoir faire remonter Dijon en Ligue 1, tout en se méfiant de cette Ligue 2 difficile, qu’il connaît bien.

A lire aussi >> Ligue 2 : Officiel – Omar Daf quitte Sochaux et s’engage à Dijon !

« L’envie du président et des dirigeants a beaucoup joué. C’est un club ambitieux. Je n’étais pas sur le départ de Sochaux après le match contre Auxerre, il y avait une bonne dynamique, j’avais envie d’aller encore un peu plus loin avec cette équipe. C’est une page qui se tourne. »

« Sochaux, c’est le club qui m’a formé, qui m’a lancé dans le monde professionnel. Je serai toujours reconnaissant envers Sochaux qui a fait de moi l’homme que je suis aujourd’hui. Quand on voit les installations, le passé récent du DFCO… J’ai des ambitions pour aller le plus haut possible, tout en ayant beaucoup d’humilité. Il y a tout pour bien faire, des joueurs de qualité. Il faut travailler pour retrouver le rang que le DFCO avait il n’y a pas si longtemps que ça. C’est un club sain, je suis très content d’être là. »

« On ne peut pas exister au haut niveau s’il n’y a pas le respect de l’institution. J’aime que mes joueurs donnent tout ce qu’ils ont pour le club. Quand on signe un contrat, on se doit de le respecter. J’aime bien que mes joueurs prennent énormément de plaisir, jouent un football rayonnant. Le but, c’est que les gens remplissent le stade et repartent heureux avec les gamins. »

« J’étais toujours concentré sur mon travail. S’il a été reconnu, tant mieux. Petit à petit, je vais me faire une idée de l’effectif, mais je suis bien aidé. Il y a des joueurs sous contrat, on va analyser la situation pour obtenir des résultats le plus vite possible. »

Le contrat d’Omar Daf à Dijon prendra fin en juin 2024 (photo ML2).

« Tous les joueurs sous contrat font partie de l’effectif. Il y aura des discussions pour savoir sur quels joueurs on va s’appuyer. Avec Bryan Soumaré et Christopher Rocchia, on avait fait du bon boulot à Sochaux. Je dois les mettre dans  les meilleures conditions, les optimiser pour les mettre au service du club. »

« Il y a un équilibre à trouver. L’animation défensive concerne tout le monde. Il va falloir travailler dans ce sens là pour permettre à l’équipe d’exploiter son potentiel. Je m’adapte toujours par rapport à la qualité des joueurs. Il ne faut pas aller à leur encontre. On va faire un peu plus connaissance très bientôt. »

Omar Daf souhaite également faire venir des membres de son ancien staff et compte sur le président Delcourt pour essayer de les convaincre : « Je délègue beaucoup de choses à mon staff. Cela m’aide à prendre de la hauteur, du recul. Je m’appuie sur leurs compétences, ils travaillent énormément et ils m’aident. Si je pouvais continuer avec eux, ça serait une bonne chose. Ils ne comptent pas les heures. »

« Il y a eu quelques saisons difficiles, je compte sur les supporters pour venir nous soutenir, j’espère qu’ils pourront repartir avec le sourire. C’est un championnat difficile, les bons joueurs ça ne suffit pas. Il faut créer un état d’esprit, ne jamais rien lâcher. Il faut bien démarrer la saison, et y aller étape par étape. D’abord, retrouver de la confiance pour prétendre à aller plus haut. Je suis très content de commencer par Saint-Étienne. A nous de sortir un gros match, et de le faire sur 38 journées. Tous les matchs sont importants, il faudra les aborder avec le même engagement et la même détermination. »

Photo Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications