Téléchargez notre application Ligue 2

Sochaux – Samuel Laurent-Omar Daf : le divorce qui secoue tout un club

Championnat

L’histoire d’amour entre Sochaux et Omar Daf va-t-elle se conclure dans la douleur ? Si l’attachement de l’ancien joueur et de l’entraîneur envers le FCSM n’est plus à démontrer, son divorce avec le directeur général Samuel Laurent entraîne les deux parties vers une séparation aussi inéluctable que surprenante. Avec les différentes sorties des principaux intéressés dans la presse ces derniers jours, une réconciliation semble peu probable, même si le départ du Sénégalais n’est pas encore officiel.

C’est le feuilleton de l’été qui n’était pas du tout attendu en Ligue 2. Une très mauvaise série à suspense pour les supporters du FCSM. Après trois saisons de constante progression, Sochaux s’était invité pour la première fois depuis sa relégation en 2014 parmi le Top 5. De l’extérieur, les voyants semblaient tous au vert en vue de 2022-2023 afin de poursuivre cette montée en puissance. Seulement voilà : Omar Daf n’est plus du tout sur la même longueur d’onde que son directeur général, Samuel Laurent. Le technicien a signifié son intention de quitter le club, quand le DG lui reproche d’avoir négocié dans son dos avec Dijon. Ambiance…

« Trahison,  coup de poignard dans le dos » : les termes employés par Samuel Laurent sur France 3 Franche-Comté sont très forts. Piqué, Daf répond du tac au tac dans L’Est Républicain. « Au fil de la saison qui vient de s’achever, j’ai compris que la collaboration avec ma direction serait compliquée car nous ne partageons ni les mêmes valeurs ni la même éthique ». L’entraîneur dénonce une certaine mise à l’écart du projet sportif, lui qui en était le garant numéro 1, et qui a redressé le club ces trois dernières années. « Dès la fin de la saison, après notre élimination malheureuse contre l’AJ Auxerre en pré-barrage d’accession à la L1, le ton de la direction à mon égard a complètement changé. Depuis, le projet sportif se fait sans prendre en compte ni mes avis ni mes choix concernant autant les arrivées que les départs de joueurs dans le cadre du prochain mercato. »

Le mercato au centre du débat

Omar Daf fait sans doute ici référence aux fins de contrat des Ousseynou Thioune ou Christophe Diedhiou, deux de ses soldats, comme de l’arrivée de Roli Pereira de Sa, le premier renfort acté. Autre point d’achoppement entre les deux parties, celle du contrat de Daf se terminant en 2023. « Ces derniers mois nous avons ainsi été en négociations au sujet de la prolongation de mon contrat d’entraîneur. À la fin du mois d’avril, ces discussions ont abouti à un accord. Étrangement, depuis cette période, la direction n’a pas trouvé le temps de formaliser cet accord par un contrat rédigé et signé par toutes les parties. En aucun cas, je n’avais même pensé quitter le club », indique Daf. Sollicité, Samuel Laurent n’a pas encore pris la parole pour répondre à ces accusations, alors que son ultimatum de 48 heures fixé au coach et à son agent a expiré mardi sans aucune autre annonce pour le moment.

Bien au-delà d’une simple séparation DG-Entraîneur, ce divorce secoue l’ensemble d’un club et ses sympathisants. L’ancien président emblématique Jean-Claude Plessis a pris la peine de livrer son avis sur la question et défend farouchement Omar Daf. Selon le journaliste Rémi Farge, le sponsor principal Nedey a également pris position en faveur du technicien. Alors, ces paroles qui comptent vont-elles faire fléchir Samuel Laurent ? Si personne ne peut être au-dessus de l’institution, force est de constater qu’Omar Daf l’a (main)tenue à bout de bras ces dernières années. Au-delà de la qualité du technicien, c’est un peu de l’âme du club et surtout son bâtisseur numéro 1 qui s’en irait. Une chose est sûre : quelle que soit l’issue de ce conflit désormais, le FCSM ne pourra s’en sortir indemne…

Crédit photo : Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

Vos commentaires :

  1. Quand la presse parle de Mr Laurent, c’est plus lié à de problèmes qu’à des choses positives. L’histoire du resto, le stade bonal, le DS qui s’en va, et maintenant OMAR DAF et cette condamnation…

    je ne connais personne au club avec autant de casseroles en si peu de temps

    le probleme ne vient il pas de cette personne?

    Imaginons que Nedey, principal sponsor se barre aussi? Ca va etre la faute de qui ?
    Et qui a fait venir ses sponsors au club ? L’equipe premiere et ses resultats, donc Mr DAF et ses joueurs !

    FCSM a signé sa meilleure saison depuis bien longtemps et les supporters reviennent.

  2. Quand jeremy Mathieu est venu au vestiere a sochaux il y a qlq mois, S Laurent a dis a qlqu’un qui etait a ses cote “c’est qui lui”!!! en parlant de Jeremy Mathieu, ce Laurent ne connait rien au foot…….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications