Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 1 – La course au maintien s’intensifie ce week-end

Ma Ligue 2

Alors que Lorient reçoit l’Olympique Lyonnais, Clermont va à Lille et Angers à Rennes, les clubs les plus proches des dernières places s’affrontent tous ce week-end en Ligue 1. L’AS Saint-Étienne reçoit le FC Metz tandis que les Girondins de Bordeaux affrontent Troyes. Avec la menace d’une relégation en Ligue 2 qui plane au dessus de clubs historiques et d’autres plus récemment promus, la 27e journée de s’annonce d’ores et déjà bouillante. Ces quatre clubs sont au coude à coude avec 22 points chacun, malheur au(x) perdant(s) !

A lire aussi >> Troyes (Ligue 1) – Bruno Irlès : « Je sais ce dont j’;ai besoin pour aller chercher le maintien »

Saint-Étienne – Metz

Le FC Metz (18e, 22 points) a du mal a mettre la balle au fond des filets, et est ultra-dépendant de la forme de Boulaya pour se créer des occasions. Malgré tout, les Mosellans ont retrouvé une solidité défensive non négligeable, comme vu contre Lille et Nantes. Pour espérer prendre une importante bouffée d’oxygène, ce n’est donc pas l’attaque stéphanoise qui effraye le plus les Messins, mais plutôt leur capacité à enfin mettre le ballon derrière la ligne. Mais Saint-Étienne (19e, 22 points) devra se méfier, car Metz a pris 14 de ses points à l’extérieur ! L’ASSE peut compter sur le soutien de ses supporters : 30000 personnes seront à Geoffroy-Guichard pour pousser les Verts à vaincre le Graoully. Ils se présentent dans une forme plutôt intéressante après la défaite dans le derby : trois victoires et un nul en championnat avant d’être défaits par le PSG. Nul doute que les hommes de Pascal Dupraz vont tout faire pour engranger une 4e victoire en 2022.

Bordeaux – Troyes

La dernière victoire de Troyes (17e, 22 points) remonte à la 20e journée du championnat, contre un Montpellier réduit à 10 (0-1). Depuis, l’ESTAC a connu de très lourds revers en Bretagne : un 5-1 à Brest et 4-1 à Rennes consécutivement. Malgré tout, après quelques concessions, le club entraîné par Bruno Irlès a relevé la tête dernièrement en prenant un bon match nul contre Marseille (1-1), avec des consignes bien respectées et un jeu intéressant. De quoi espérer quelque chose contre Bordeaux (20e, 22e points) ? Même si l’ESTAC n’y arrive pas à l’extérieur, le sursaut d’orgueil du FCGB contre Strasbourg (victoire 4-3) a vite été effacé. Les Girondins ont pris l’eau contre Reims (5-0) et n’ont récolté que deux points en février. Un bien maigre total pour espérer se sauver. Le FCGB est bon dernier alors que son rival toulousain est premier de Ligue 2. A moins que la tendance ne s’inverse drastiquement, les deux clubs du Sud Ouest pourraient bien échanger leurs places la saison prochaine.

Crédit photo : Dave Winter/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications