Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (21e journée) – Un Toulouse contrarié au défi d’un Pau revigoré

Championnat

Dépossédé de sa place de leader avant la trêve hivernale, le Toulouse FC reprend le fil de la compétition ce samedi avec la réception de Pau (19h) dans le cadre de la 21e journée de Ligue 2. Contrariés par la sanction de la commission de discipline tombée cette semaine qu’ils ne digèrent pas, les Violets vont devoir mettre de côté leur frustration, alors que les Béarnais se déplacent en confiance au Stadium. Un match sur lequel les parieurs sportifs de football pourraient jouer selon les conseils de Freetips.

Un Damien Comolli “abasourdi et choqué. Un Philippe Montanier qui pense que le club a été “pris pour un con. Voilà l’ambiance lourde qui pèse sur les épaules des Toulousains avant de reprendre la compétition après le point retiré, avec sursis, par la commission de discipline mercredi soir. Privé de match lundi en raison des caprices de la météo, le TFC espère donc passer ses nerfs sur le terrain avec la première place dans le viseur, puisque l’AC Ajaccio n’aura pas l’occasion de jouer contre Auxerre à cause du Covid qui touche l’AJA. Mais en face, le Pau FC n’aura rien d’une victime toute trouvée. Au contraire.

Sur une mauvaise spirale en fin d’année 2021, le club béarnais s’est parfaitement relancé contre Rodez (4-0). Non seulement le Nouste Camp sourit toujours autant aux hommes de Didier Tholot, mais en plus le PFC est l’un des effectifs les plus épargnés, avec Toulouse d’ailleurs, par ce satané virus. C’est donc une belle opposition avec quasi l’intégralité des forces vives de chaque côté qui s’annonce au Stadium samedi. Le défi pour les Palois sera désormais de réussir  à trouver un rythme de points plus élevé loin de leur base, alors que cette formation possède le pire bilan à l’extérieur pour le moment.

Philippe Montanier salue le travail de Didier Tholot

Malgré ces carences, Philippe Montanier se montre en conférence de presse assez admiratif du travail réalisé par son homologue palois, et forcément méfiant.  « Il faut souligner le travail de Didier Tholot. Pau est une équipe très compliquée à jouer, très accrocheuse. A l’aller, on avait eu du mal à s’imposer (1-0) ! Les qualités individuelles et collectives de cet effectif sont réelles. Mais si on veut être en haut, on doit être capable de les battre ». Un résumé parfait de la situation actuelle, entre un Toulouse FC revanchard et un Pau FC sans complexe et requinqué !

Crédit photo : Alexandre Dimou/FEP/Icon SporT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications