Téléchargez notre application Ligue 2

Nancy – Benoît Pedretti : « On n’a pas de caractère, on n’a rien ! »

Actualités

Sale soirée pour Benoît Pedretti. Après sa défaite à Nîmes (1-2) Nancy est plus que jamais 20e et dernier de Ligue 2 et l’écart se creuse avec une partie des équipes de bas de tableau qui a pris des points ce soir. L’ASNL est désormais à sept points de la place de barragiste (Bastia) après avoir montré, une nouvelle fois, d’inquiétantes lacunes défensives. Le club lorrain a aussi terminé en infériorité numérique, pour la septième fois en 18 journées, après l’exclusion de Grégoire Lefebvre. De quoi ruminer pour l’entraîneur intérimaire… forcément en colère.

A lire aussi >> Ligue 2 (18e journée) – Auxerre sur le podium, Paris puissance 5, Grenoble et VA giflés, Nancy creuse encore

« Aujourd’hui on a encore donné le bâton pour se faire battre tout simplement. On a les premières occasions, on les met pas.  Et puis sur pas grand-chose ils mettent le premier but. On a le bonheur d’égaliser et puis par manque de concentration ; ou de caractère, j’en sais rien ;  on prend ce deuxième but qui nous tue tout simplement. Et puis en deuxième mi-temps : rien, quoi. Rien. […]  On perd les duels. Heureusement qu’on a fait des duels cette semaine. Parce qu’on s’est fait manger dans tous les duels. Cette équipe de Nîmes nous est rentrée dedans, et encore, gentiment, c’était pas agressid. On a perdu les duels. Quand tu perds les duels et en plus que tu n’as pas la qualité, c’est impossible de gagner des matchs. On n’a pas de caractère, on n’a rien ! Rien !  C’est pas de la frustration, c’est de la colère ce soir. On mène où on égalise à l’extérieur, on n’est même pas capable de tenir le score ne serait-ce que cinq minutes. Pas de concentration, pas de rigueur ! […] La semaine dernière, j’ai dit : il ne faut pas lâcher mais si on fait des week-ends comme ça, ce sera impossible ! L’équipe elle à zéro caractère ! On n’a rien ! […] On a vu des joueurs qui marchaient, on a vu un manque de qualité technique, on joue avec deux attaquants et on continue de jouer à la baballe derrière. ON n’a même pas mis un centre jusqu’à la 88e. Il y avait rien. Rien […] Il faut du caractère quand on est dernier. Si on est tous gentil comme ça, que personne ne parle, que dès qu’on fait une erreur on baisse la tête, qu’on n’est pas capable de garder un score à 1-1… C’est pour ça que je suis en colère. »

Source : France Bleu Sud Lorraine

Vos commentaires :

  1. Je ne comprends pas à quoi jouent les actionnaires et le président , ils font tout doucement dériver le club , les joueurs doivent se ressaisir et finir 2021 par une victoire même miraculeuse face à Dijon , ça nous ferait 15 points à peu près pareil que la saison dernière , ensuite recruter des joueurs qui ont l’envie , la ” gnac ” , il reste 60 points en jeu , à vous messieurs d’en prendre le maximum . Allez Nancy !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications