Téléchargez notre application Ligue 2

Nîmes – Un ancien du club tacle le projet de « supraassociation » de Rani Assaf

Actualités

Chaque semaine à Nîmes, les soutiens de Rani Assaf se font plus rares. Critiqué par les politiques et les anciens du clubs et les supporters, le président du Nîmes Olympique, 12e de Ligue 2, s’est exprimé la semaine dernière sur sa politique sportive et commerciale. Entre autres projets, il évoquait la création possible d’une « supraassociation » qui chapeauterait les groupes de supporters, en échange d’une représentation au conseil d’administration et d’avantage à la boutique du club. Sans grande surprise, l’idée ne séduit pas le terroir nîmois.

A lire aussi >> Coupe de France – Le président Assaf explique pourquoi Nîmes ne laisse pas la recette aux clubs amateurs

Invité régulier de l’émission « Bonsoir le Gard » sur Objectif Gard, l’ancien milieu de terrain des Crocos, Alain Espeisse (1983-1993), s’est montré plus que sceptique avant d’en remettre une couche sur la personnalité du patron du club et son bilan : « C’est encore une fois le moyen de mettre des personnes à lui à la tête de sa « supraassociation » ou je-ne-sais-pas-quoi. Moi, je suis tellement sceptique sur ses quatre années avec tous les discours qui ont eu lieu que ce soit avec l’asso ou les gens du Nîmes Olympique. Il a fait le vide autour de lui, il met des gens à lui en place et c’est toujours comme ça avec lui. Et quoi qu’il arrive c’est le patron. Il a la main, il fait comme il a envie et si ça ne convient pas : il te dégage. Il n’y a pas de demi-mesure, ou tu es avec lui, ou tu es contre lui. C’est très compliqué de parler avec un personnage comme ça. »

Photo : FEP / Panoramic / Imago.

Vos commentaires :

  1. il y a longtemps que son projet est clair:il a declaré à radio RAJE en juillet 2020
    “diversifier son patrimoine en investissant dans la pierre”c’est pour cela qu’il a investi et pris la direction de la sté Nimes Olympique
    mais il n’a pas encore acheté le stade

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications