Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Les Tops et les Flops du multiplex de la 11e journée

Championnat

On entre dans le dur ! La 11e journée de Ligue 2 a vu une nouvelle fois les équipes de haut de tableau perdre des points en route. Effectifs amputés, matches disputés sous un déluge de pluie comme à Dunkerque ou Caen : c’est maintenant que les choses sérieuses commencent. La trêve internationale tombe bien pour les équipes en perte de vitesse alors que les écarts se resserrent. Néanmoins, au quart de la saison, on commence à voir quels sont les clubs le mieux armés sur le long terme. Voici les Tops et les Flops de la soirée de samedi !

A lire aussi >> Ligue 2 – Ajaccio à l’arrêt, Sochaux et Le Havre font la bonne opération !

Les Tops

Un Sochaux solide et régulier

Auxerre et Ajaccio commettant quelques faux-pas, et si le véritable concurrent de Toulouse était le FC Sochaux-Montbéliard ? Depuis le début du mois de septembre, les Lionceaux ont signé trois victoires en cinq matchs. Samedi, l’équipe d’Omar Daf a dominé le Niort (1-0) de Sébastien Desabre, une des équipes les plus séduisantes du moment. Comme l’explique Daf depuis de nombreuses semaines, Sochaux s’appuie sur une base défensive solide avant de conclure. Peu de but mais un match plaisant : hier, la rencontre a tourné au duel tactique, les Lionceaux fatiguant leur proie en faisant tourner le ballon avant de bondir sur des Chamois Niortais épuisés dans les 10 dernières minutes (Kalulu, 83e). A domicile, le FCSM est très dur à bouger : seulement deux buts encaissés depuis le début de la saison. Et encore, la seule défaite « à la maison » des Franc-Comtois s’était déroulée lors d’une rencontre délocalisée à Dijon pour cause de pelouse en réfection. Techniquement, nulle autre équipe que Sochaux n’est parvenu à marquer au Stade Bonal.

Le Havre enfin au rendez-vous

Le Havre va peut-être enfin matérialiser ses ambitions d’accession en Ligue 1. Le club doyen affiche la meilleure forme des équipes de haut de tableau avec une troisième victoire consécutive, obtenue contre Dijon (2-0) samedi. Les Normands se sont fait peu en début de rencontre, avec une frappe d’Alex Dobre (6e minute) qui touche les deux poteaux de Fofana avant de sortir du cadre. Cornette signe son 3e but en cinq matchs, dans le jeu cette fois, et Lekhal fait le break sur penalty. Si Paul Le Guen a émis quelques réserves sur la prestation des siens, le HAC se met dans les meilleures dispositions avant le déplacement à haute portée symbolique à Caen, après la trêve.

Grenoble intraitable à domicile

La galère du début de saison s’éloigne pour Grenoble, le GF38 s’impose à domicile contre Pau (2-0). C’est le quatrième succès d’affilée à domicile pour les Isérois qui remontent à la 14e place. Avec un effectif limité en attaque, Maurizio Jacobacci a fait preuve de créativité avec un tout nouveau système en 3-4-3 qui a fait des merveilles. Charge aux Grenoblois de prendre aussi quelques points à l’extérieur dans les semaines à venir.

Les Flops

Paris pas encore guéri (Nancy non plus)

Le mal est peut-être plus profond pour le Paris FC. Après plusieurs déconvenues, Thierry Laurey a fustigé le manque d’efficacité offensive de son équipe ces dernières semaines. Samedi contre Nancy (1-1) l’équipe francilienne n’a eu que peu d’occasions à se mettre sous la dent, contrairement aux dernières rencontres. Avec une seule victoire en six rencontres, Paris doit trouver des solutions avant de se renforcer au mercato hivernal. En face, l’ASNL, coachée par l’intérimaire Benoît Pedretti, voulait retrouver des fondamentaux défensifs. En attendant de connaître l’identité du prochain entraîneur, il reste du travail, à l’image de l’erreur de marquage des Lorrains sur corner, une de plus, lors de l’ouverture du score parisienne.

Ajaccio n’avance plus 

L’AC Ajaccio est en train de coincer. L’enchaînement des rencontres a fait du mal à l’ACA qui reste sur deux défaites. Face à Quevilly-Rouen, les hommes d’Olivier Pantaloni ont vu prendre fin une série d’invincibilité à domicile qui tenait depuis plus de six mois. Le problème est plutôt physique pour les Acéistes qui souffraient de nombreuses absences (Bayala, Laci, Marchetti, Moussiti-Oko, Youssouf). Pour retrouver le rythme du début de saison, Ajaccio va devoir espérer que les pépins médicaux cessent de s’accumuler ou trouver des nouvelles ressources dans son effectif.

La rechute de Caen

Emmenés par un Caleb Zady Séry intenable, le Stade Malherbe de Caen a livré une prestation sensationnelle lundi dernier pour aller battre Toulouse (3-2) au Stadium lors de la journée précédente… Le soufflé est retombé hier soir avec une triste défaite à domicile contre Valenciennes (1-2) après un festival d’erreurs techniques et de frappes hors cadre. « C’est très inquiétant pour la suite. C’est une très mauvaise soirée. Le contenu a été proche du néant ce soir », s’est lamenté le coach Stéphane Moulin a la fin du match.

A lire aussi >> Caen – Le coup de gueule cinglant de Stéphane Moulin envers ses joueurs !

Les deux « supporters » de Dijon

Semaine après semaine, les incidents se multiplient en tribune, voire sur la pelouse en Ligue 1 et en Ligue 2. Semaine à semaine, les sanctions tombent avec des huis-clos et des interdictions de stade… Et semaine après semaine, de nouveaux spectateurs indélicats alimentent la rubrique « Faits divers ». Hier au Havre, deux supporters dijonnais ont été interpellés après un jet de bouteilles sur Pierre Gibaud qui venait fêter le but de son coéquipier. Comme n’a jamais dit Albert Einstein : « La folie, c’est de refaire sans cesse la même chose en s’attendant à un résultat différent. »

Crédit photo : Anthony BIBARD / FEP / Panoramic / Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications