Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Les Tops et les Flops de la 6e journée

Championnat

Cette 6e journée de Ligue 2 est passée à une vitesse folle ! Toutes les rencontres ont eu lieu ce samedi 28 août, avec un début timide lors des deux premières affiches, avant un multiplex plus débridé (pas pour toutes les équipes). Place aux Tops et aux Flops du week-end !

A lire aussi >> Ligue 2 (6e journée) – Paris et Sochaux sur le podium, Nancy humilié, Dijon encore battu !

Les Tops

Le quatuor invincible le reste

Ce serait un peu abusé de les appeler “Les Quatre Fantastiques”. Il n’empêche, Toulouse, Paris, Nîmes et Ajaccio sont les dernières équipes encore invaincues cette saison en Ligue 2. Ils étaient déjà ensemble avant le coup d’envoi de cette 6e journée, et ils le sont restés. Certains avancent plus vite que d’autres, à l’image de Toulouse et Paris sur le podium après les victoires devant VA (1-0) et à QRM (1-0). Mais les Crocos et l’ACA sont en embuscade avec une vraie solidité de nouveau vérifiée. Qui craquera le premier, qui sera le dernier survivant de cette belle spirale ? Réponse dans les prochaines semaines !

Lucas Buadès on fire

Valentin Henry parti à Sochaux, Rodez a trouvé son remplaçant idéal. En tant que piston droit, Lucas Buadès régale depuis le lancement de l’édition 2021-2022. L’ancien joueur de Nîmes a marqué son 4e but (!) de la saison ce samedi pour égaliser de la tête contre Dunkerque (2-2). Le joueur est d’ailleurs redoutable dans ce domaine puisqu’il a inscrit trois de ses quatre réalisations de la tête. Voilà une recrue qui n’a pas tardé à parfaitement se fondre dans le moule du RAF !

AJA, Pau, Sochaux : bravo

Après trois matchs sans succès, l’AJ Auxerre a repris sa marche en avant de fort belle manière sur la pelouse de Nancy (4-1) avec les deux premiers buts de Gaëtan Charbonnier notamment. L’AJA se replace dans le Top 5, à deux points de Sochaux. Le FCSM a fait parler le métier et Gaëtan Weissbeck la poudre sur coup-franc pour prendre le dessus sur Grenoble (1-0) et s’installer sur la 3e marche du podium. Enfin, mention spéciale au Pau FC. Sans faire de bruit, le club dispose déjà de 10 points et prend de l’avance sur l’objectif maintien. A moins de jouer les trouble-fêtes plus longtemps cette saison ? Le Nouste Camp est en tout cas une terre toujours aussi hostile pour ses adversaires, avec la chute de Dijon (2-0) cette fois dans le Béarn.

Les Flops

Nancy et Dijon toujours à la peine

Les semaines passent et se ressemblent pour les supporters de ces deux équipes. Malheureusement, Nancy et Dijon n’arrivent pas encore à redresser la tête. Le DFCO a déjà tenté le coup de l’électrochoc avec l’arrivée de Patrice Garande pour le moment, sans succès à Pau. Mais le coach aura plus le temps de mettre ses idées en place grâce à la trêve internationale qui arrive à pic. Pour l’ASNL, le chantier semble immense tant l’équipe semble sans repères collectifs sur le terrain, notamment défensivement. A Daniel Stendel de vite trouver les solutions pour enrayer cette spirale infernale, et pour au moins retrouver des contenus cohérents afin de quitter cette place de lanterne rouge après la petite coupure de septembre.

Trois matchs sans but

Pas merci à Nîmes-Caen, Bastia-Le Havre et Niort-Amiens. Trois rencontres sur dix qui se terminent sans but, c’est beaucoup. Nous trouverons (un peu) de circonstances atténuantes pour les deux premières affiches où les pelouses des Costières et d’Armand-Cesari ne sont pas vraiment dignes de la Ligue 2. Pour Amiens, Philippe Hinschberger réclame plus de folie de la part de ses joueurs mais peine à être entendu… Sans un bon Gurtner, les Chamois auraient sans doute pris les trois points.

Dunkerque, Grenoble, VA, Amiens : ça patine encore

En bas de tableau, plusieurs formations peinent à véritablement lancer leur saison outre Nancy et Dijon. C’est le cas pour Dunkerque qui a manqué l’occasion d’obtenir son premier succès à Rodez (2-2) après avoir mené à deux reprises. Valenciennes est en manque criant de réalisme offensif et ne sait plus défendre sur phases arrêtées avec un revers à Toulouse (1-0). Amiens joue encore avec le frein à mains et limite les dégâts à défaut de prendre les initiatives. Enfin, Grenoble était soulagé de marquer ses premiers buts contre QRM (2-0), mais le GF38 est de nouveau resté muet à Sochaux (1-0)… Soit cinq matchs sur six sans marquer, là aussi Maurizio Jacobacci va devoir trouver les solutions pour débloquer cela. Sans marquer, difficile de prétendre à quelque chose cette saison.

Crédit photo : MAO/Panoramic/Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications