Téléchargez notre application Ligue 2

Amiens – Bernard Joannin : « On ne peut pas en vouloir au président de Nancy, il y a un point de règlement qu’il faut faire évoluer »

Championnat

Comme nous l’avons révélé ce mardi à travers la réponse de la LFP, Amiens faisait bien partie des premiers clubs de Ligue 2 qui ont alerté la Ligue, la FFF et la DNCG par rapport aux pratiques de Nancy jugées comme une “concurrence déloyale” pendant ce mercato estival. Interrogé par Le Courrier Picard à ce sujet, le président Bernard Joannin a exprimé son opinion sur cette situation et explique pourquoi il a rejoint le mouvement contestataire.

A lire aussi >> Entretien ML2 – Oswald Tanchot, ancien coach d’Amiens : « On avait un vestiaire qui ressemblait à un aéroport »

« C’est beaucoup plus un problème d’éthique que de règlements que le permettent pour l’instant. C’est à la Ligue d’intervenir. On ne peut pas en vouloir au président de Nancy. C’est un problème qui va aller crescendo et il faut légiférer. On va sans doute se retrouver face à ce genre de cas parce qu’il y a des propriétaires de clubs qui en ont plusieurs en Europe ou dans le Monde. Notre société évolue et les lois doivent évoluer aussi. Il n’y a aucune agressivité envers Nancy, il y a juste un point de règlement qu’il faut faire évoluer. »

Crédits photo : Federico Pestellini / Panoramic / Imago.

Vos commentaires :

  1. Bonjour. Et bien voilà, le président d’Amiens a très bien résumé la situation. Maintenant, c’est à la maison je sais tout mais je ne fais rien de mettre tous les membres autour de la table et de rédiger un texte pour à l’avenir éviter ce cas de figure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications