Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – La montée, les barrages… Aussi une affaire de calendriers croisés

Championnat

Chaud, chaud, chaud. En le disant trois fois. Trois, comme le nombre de journées restantes à disputer en Ligue 2, sans compter quelques matchs en retard qui peuvent valoir leur pesant d’or… Une sainte-trinité qui peut envoyer au paradis (la Ligue 1), ou en enfer (la Ligue 2, même si en vrai c’est le plus beau championnat du monde). Si Troyes semble avoir un certain matelas pour tomber dans les nuages et monter au septième-ciel (neuf points d’avance sur Toulouse, 3e et premier barragiste, potentiellement cinq sur Clermont, si le TFC remporte ses deux matchs en retard), la deuxième et dernière place pour la montée directe, comme la cinquième et dernière de barragiste, vont faire l’objet d’une lutte acharnée jusqu’au coup de sifflet final de la 38e journée. Ma Ligue 2 vous propose un petit point calendrier croisé, un éclairage et une mise en perspective de cette fabuleuse course aux premières places.

Le classement :

La course à la deuxième place : Clermont et la chance du deuxième, Toulouse et celle des matchs en retard

Le grand gagnant des dernières rencontres, c’est le CF63. Vainqueur chez le PFC avec un but (hors-jeu) de Mohamed Bayo (0-1), victorieux hier soir 2-1 contre Châteauroux avec un but probablement valable de Romain Grange… A l’arrivée, quatre points qui vont compter, une chance et des résultats qui vont dans le sens de Clermont. Pour une équipe qui propose par ailleurs un jeu fabuleux, dans le sillage de son coach Pascal Gastien, ainsi que le fait d’être la meilleure défense du championnat. Derrière, Toulouse a deux matchs de retard pour refaire son… retard, et reprendre la deuxième place aux Clermontois. Ces rencontres se disputeront le 4 et le 12 mai, au Havre, et à domicile contre Pau. Deux matchs abordables pour le TFC, à condition de laisser derrière soi l’épisode Covid. Mais malgré ce calendrier décalé et parfois peu lisible, la fin de saison va être folle, avec des confrontations directes contre des équipes du haut de tableau… Et des formations du bas, qui joueront le couteau entre les dents, luttant à la vie à la mort pour leur maintien.

Le calendrier de Clermont et Toulouse : 

  • J36 
  • Samedi 1er mai, 15h : Paris FC-Toulouse.
  • Lundi 3 mai, 20h45 : Grenoble-Clermont.
  • J37
  • Week-end du samedi 8 mai, horaires encore à définir :
  • Clermont-Sochaux.
  • Toulouse-Caen.
  • J38
  • Samedi 15 mai, multiplex de 20h :
  • Caen-Clermont.
  • Dunkerque-Toulouse.

A lire aussi >>Le Havre : Le HAC aussi à vendre ?

https://twitter.com/AJA/status/1386977647004114948

A lire aussi >>Ligue 2 : Les tops et les flops du multiplex de la 35e journée

La course au barrages et à la cinquième place : duel Auxerre-Paris, Sochaux en embuscade ?

Eludons de suite la question de ceux qui ne sauront que sourire, devant la mention, parmi ces équipes prétendantes à la cinquième place de barragiste, de Sochaux. Oui, les hommes d’Omar Daf sont plus loin, à six points d’Auxerre et du Paris FC (eux-mêmes à égalité au classement). Sochaux a deux matchs compliqués à jouer à l’extérieur (Dunkerque puis Clermont). Mais dans le même temps, Auxerre va lui à Caen, et reçoit Grenoble. Et les deux équipes se joueront pour la 38e journée, au stade Bonal… Alors pourquoi pas rêver, pour le FCSM ? Entre les deux, le PFC a lui laissé sa place de barragiste à l’occasion de deux mauvais résultats, contre Clermont à domicile (le 0-1), puis en ratant un penalty à la 89e minute à Guingamp, lors de la dernière journée (0-0) ! La dynamique est moins bonne pour l’équipe de René Girard, ce que n’a pas manqué de rappeler son président Pierre Ferracci. Paris, en tout cas, a trois matchs difficiles à disputer devant lui. La réception de Toulouse, ce week-end, sera cruciale pour continuer d’y croire. Il faudra ensuite aller gagner en Corse, chez l’ACA, jamais simple, avant de terminer à Charléty avec la réception de Chambly. Des trois équipes, Auxerre semble ainsi la mieux placée, mais il y a quelques journées, les rôles étaient inversés… Trois équipes, trois journées, tout peut encore basculer. C’est ça, la Ligue 2. 

Le calendrier de l’AJA, Paris FC (et du FCSM aussi, allez) : 

  • J36 
  • Toutes les rencontres le samedi 1er mai, à 20h.
  • Caen-Auxerre.
  • Paris FC-Toulouse.
  • Dunkerque-Sochaux.
  • J37
  • Week-end du samedi 8 mai, horaires encore à définir :
  • Auxerre-Grenoble.
  • Ajaccio-Paris FC.
  • Clermont-Sochaux.
  • J38
  • Samedi 15 mai, multiplex de 20h :
  • Sochaux-Auxerre.
  • Paris FC-Chambly.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications