Téléchargez notre application Ligue 2

Paris FC – Pierre Ferracci : « Je trouve que ce soir on a joué petits bras »

Paris FC

La 5e et dernière place de barragiste sera jusqu’au bout âprement disputée en Ligue 2. Auxerre, vainqueur de Dunkerque, a chipé ce sésame au Paris FC, tenu en échec à Guingamp (0-0). De quoi amener une mise au point du président du club Pierre Ferracci, qui a regretté le manque d’ambition du PFC. Tout en reconnaissant la fatigue qui touche ses joueurs. Florian Martin a raté un penalty en toute fin de match, et Paris est désormais 6e de L2.

A lire aussi >>Paris FC : René Girard : « On n’était pas programmé pour monter directement »

«  Il y a de la frustration. De la frustration par rapport à ce que le Paris FC a montré, parce que je trouve qu’on a manqué d’ambition, tout simplement. Je n’’ai pas eu l’impression qu’on jouait pour gagner ce match, j’ai presque eu l’impression qu’on jouait pour ne pas le perdre. Et dans la situation qui est la notre, à la lutte avec Auxerre, ce n’est pas tout à fait la bonne attitude. Alors il y a un peu de fatigue, je n’en veux pas à Flo Martin, parce qu’il en marqué d’autres, et un penalty ça se loupe. Et puis je crois qu’il était un peu cramé quand il a tiré. Mais il y a donc de la frustration par rapport à ce qu’on a montré, je suis un peu déçu. Je n’ai pas l’habitude de tenir ce discours, parce que je suis toujours derrière l’équipe, et je le suis aujourd’hui. Mais je crois que la meilleure façon d’être derrière l’équipe, c’est de lui dire que dans les trois derniers matchs il faut manifester plus d’ambition, pour aller chercher une place dans les cinq premiers. Ca peut aller très vite, je suis persuadé que dans les trois derniers matchs on peut renverser la vapeur. Tout le monde est fatigué aujourd’hui, nous on l’est peut-être, physiquement et mentalement, mais raison de plus pour tout lâcher. Quand je dis ambition, on a rien à perdre, sinon une place dans les cinq premiers, si on joue petits bras. Et je trouve que ce soir on a joué petits bras. Alors c’était peut-être de la fatigue, mais il faut une dynamique qu’il aille un peu plus de l’avant. Il faut essayer de marquer des buts, on a en les moyens, et peut-être que d’ici trois matchs la dynamique sera inversée, et on sera dans les cinq premiers. Mais ce n’est pas gagné. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications