Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Participez à l’élection du joueur du mois de janvier sur MaLigue2

Championnat

Nouveau mois de compétition écoulé en Ligue 2, il est donc désormais l’heure de vous présenter les cinq joueurs retenus pour candidater au titre de joueur de janvier sur MaLigue2 (les journées 18 à 22 sont prises en compte). Comme d’habitude, participez à cette élection grâce à notre module de sondage ci-dessous.

Téléchargez l’appli ML2

Le règlement : Cinq joueurs ont été sélectionnés par nos soins pour concourir au tire de joueur du mois.
Trois rédacteurs de MaLigue2.fr vont livrer leur classement sans se concerter du 1er au 5eme, avec le système de points suivants : 3 points pour le 1er, 2 pour le 2ème, 1 pour le 3ème, zéro pour les 4ème et 5ème.
En complément, les lecteurs de MaLigue2 votent pour leur joueur du mois, le résultat du vote donne un classement avec la même attribution de points, à savoir 3, 2 et 1 point. Au final, nous additionnons les points de chacun des rédacteurs de MaLigue2 et ceux des lecteurs du site pour obtenir le classement définitif du joueur du mois ! (En cas d’égalité, le vote du public départage les nommés.)

Ligue 2 - Qui a été le meilleur joueur de janvier ?

  • Bevic Moussiti-Oko (ACA) (32%, 270 Votes)
  • Jodel Dossou (CF63) (30%, 247 Votes)
  • Bafodé Diakité (TFC) (24%, 197 Votes)
  • Kevin Cabral (VAFC) (9%, 74 Votes)
  • Florian Tardieu (ESTAC) (5%, 44 Votes)

Total Voters: 832

Loading ... Loading ...

NB : Fin des votes le dimanche 7 février à 11h.

*Florian Tardieu – Milieu – Troyes

Il est le régulateur du jeu de Troyes, le garant de ce fragile équilibre dans le système en 3-4-3 losange aussi spectaculaire que risqué mis en place par Laurent Batlles. Aussi précieux à la récupération qu’habile sur les phases arrêtés, Florian Tardieu a réussi à combiner en janvier un abattage énorme dans l’entrejeu avec l’efficacité devant le but. Pour preuve, son doublé contre son ancien club de Sochaux (2-1) lors d’un match épique disputé sous la neige. Indispensable.

*Bafodé Diakité – Défenseur – Toulouse

Bafodé Diakité alterne encore parfois l’excellent comme le moins bon. Parfois même au sein d’un même match. Ce sont les aléas de la jeunesse, mais le jeune défenseur central de 19 ans dégage une impression de solidité et un potentiel énormes. Alors quand, en plus, le Pitchoun se transforme en buteur, il en devient une arme redoutable pour les Violets. Auteur de deux buts en janvier avec une frappe juninhesque contre Caen lors de la 19e journée (2-2), et un but de renard des surfaces contre Sochaux (1-0) pour offrir les trois points à son équipe.

*Jodel Dossou – Attaquant – Clermont

Comme d’habitude, le recrutement de Clermont s’est avéré juste l’été dernier. Avec en tête de file, le fameux “TGV Béninois”, Jodel Dossou. Sur son flanc droit, l’ailier fait passer des après-midis et des soirées douloureuses à ses adversaires directs. En janvier, le numéro 24 du CF63 est clairement monté en puissance, avec trois buts et une passe décisive. Son pendant à gauche, Jim Allevinah, aurait également pu postuler au titre de joueur du mois tant il a gagné, lui aussi, en régularité et en efficacité.

*Bevic Moussiti-Oko – Attaquant – AC Ajaccio

C’est l’histoire d’un joueur qui a eu du mal à s’imposer à ses débuts sous ses nouvelles couleurs, et qui est ensuite monté en puissance, au point d’en devenir un titulaire. En janvier, Bevic Moussiti-Oko a été énorme, avec trois buts et une passe décisive au compteur. Ne pas se fier à son aspect brut de décoffrage aux premiers abords, l’ancien du Mans est également capable de jolis rushs tout en technique entre les défenseurs. Un vrai joueur de collectif, qui doit malgré tout encore franchir un palier dans le dernier geste.

*Kevin Cabral – Attaquant – Valenciennes

Avec trois buts et deux passes décisives, Kevin Cabral a presque été décisif lors de chaque rencontre disputée en janvier. Il n’y a que lors du match nul à Châteauroux où il n’a pas été impliqué directement sur un but de son équipe. Son entente avec Baptiste Guillaume fait des merveilles à la pointe de l’attaque de VA. Sa vivacité et ses crochets déroutants en font un cauchemar pour les défenseurs. Cabral a clairement franchi un gros palier cette saison sous les ordres d’Olivier Guégan.

Le Palmarès 2020-2021 :

Septembre : Gaëtan Weissbeck (Sochaux), son interview à lire ici

Octobre : Mickaël Le Bihan (Auxerre), son interview à lire ici

Novembre : Adrien Monfray (Grenoble), son interview ici

Décembre : Rhys Healey (Toulouse), son interview ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications