Sochaux – Gaëtan Weissbeck : « Quand le Kop a scandé mon nom… j’en ai encore des frissons ! »

Championnat

Élu meilleur joueur du mois de septembre en Ligue 2 par les rédacteurs et les lecteurs du site MaLigue2.fr, Gaëtan Weissbeck était l’invité de notre 8e Podcast cette semaine. L’occasion de faire le point avec le milieu offensif sur l’excellent début de saison de Sochaux, et sur sa réussite personnelle depuis le coup d’envoi de cette saison 2020-2021. Extraits de l’entretien réalisé ce mardi.

PODCAST ML2 – Épisode 8 avec Gaëtan Weissbeck (FCSM)

L’ovation de Bonal lors de Sochaux-Chambly après son doublé

Le coach me sort à la 90e minute. Je suis sorti de l’autre côté des bancs parce que l’arbitre ne voulait pas qu’on gagne du temps (sourire). J’ai vu la tribune se lever comme un seul homme pour m’acclamer. C’était, pfiouu, exceptionnel ! A part dans le foot, je ne sais pas si on peut vivre d’autres émotions comme ça. Ensuite, je suis passé devant le kop, ils ont scandé mon nom, j’en ai encore des frissons rien que d’en parler ! Cela fait énormément plaisir de savoir que les supporters sont derrière nous et derrière moi d’un point de vue personnel.

Le brassard de capitaine

C’était une petite surprise. Je l’avais déjà été lors d’un match de préparation. Et avant le premier match de championnat, l’entraîneur adjoint était venu me voir pour me dire que le staff voulait me récompenser à travers mon sérieux et mon travail au quotidien. Pour eux, je méritais d’avoir le brassard et qu’ils me le donnaient pour le premier match. Derrière, j’ai fait mon maximum pour leur rendre cette confiance sur le terrain et je pense que ça s’est bien passé sur les premiers matchs.

Ses belles statistiques (4 buts, 2 passes décisives)

On avait eu une discussion avec le coach pendant la préparation. On s’était fixé de nouveaux objectifs ensemble, lui et moi. Et parmi ces objectifs, il y avait le fait d’être plus décisif. On était d’accord. J’ai déjà réussi à dépasser mes statistiques de l’année dernière et je ne me fixe pas de limite. On va essayer de faire du mieux possible et d’être le plus performant possible à chaque match.

La patte Omar Daf

C’est vraiment le coach qui nous inculque des valeurs. Et même sur le point technico-tactique, il est très très fort ! C’est un passionné du foot, on travaille au quotidien et je progresse beaucoup dans tous les domaines par son biais. Il est proche de tous les joueurs, et cela nous permet d’être plus performant. D’un point de vue perso, il n’y a pas eu de changement sur mon poste par rapport à l’année dernière. Dans notre équipe, tout le monde attaque et tout le monde défend. Personne ne triche, tout le monde bosse, personne n’est exempt du travail défensif. C’est aussi une de nos forces même si on peut être encore meilleurs défensivement. Derrière, il faut se projeter sur chaque attaque, jouer un football total et aller au bout de nos actions.

Le nouveau statut de prétendant à la montée de Sochaux et son avenir

On sera peut-être plus attendus mais on va continuer à faire preuve d’humilité, on sait d’où l’on vient. L’objectif du club est la 10e place, on ne s’enflamme pas. On va s’atteler à ça dans un premier temps et puis on verra. Mon avenir est à Sochaux, je me sens bien. Mon agent a eu quelques sollicitations pendant le mercato mais l’objectif est de confirmer la saison passée cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications