Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Chamois Niortais - 16 mai 2018 Clovis Canivenc 0 commentaire

Bilan – Niort : Une fin de cycle, mais toujours en Ligue 2

En cette saison de Domino’s Ligue 2, les Chamois Niortais ont rempli leur objectif de maintien, même s’ils sont passés par un changement d’entraineur pendant l’hiver. Désormais, le mercato estival s’annonce agité avec de nombreux départs et l’arrivée d’un nouvel entraineur.

Un hiver difficile

Au soir de la 17ème journée de Domino’s Ligue 2, les Chamois Niortais pointaient à seulement six points du podium. A ce moment-là, les coéquipiers de Jérémy Choplin étaient en capacité de rééditer la performance de la saison 2013-2014, où le club s’était classé 5e. Mais leur saison va alors basculer du mauvais côté.

Ils entament une série de neuf défaites en onze rencontres, jusqu’au début du mois de mars. « On a eu un début d’année 2018 très compliqué, qui a rendu la deuxième partie de saison un peu pénible. Heureusement, on avait un petit matelas d’avance car on a failli se retrouver relégable », nous raconte Matthieu Sans.

Plongés dans la lutte pour le maintien, les Niortais ne parviennent pas à redresser la barre devant leurs supporters, au stade René Gaillard. De fin novembre à mi-avril, ils enchainent huit matchs sans victoire, à domicile. C’est finalement contre le GFC Ajaccio (4-1), lors de la 35ème journée, qu’ils brisent cette série et assurent leur maintien par la même occasion.

Le limogeage de Denis Renaud

L’entraineur Denis Renaud pouvait difficilement résister à une telle série négative. Le 26 février, il est mis à pied par son président Karim Fradin. Il venait pourtant de prolonger son contrat jusqu’en 2020, au cours du mois de janvier. Cette éviction allait tout de même provoquer des remous au sein du club niortais. Quelques jours plus tard, le conseil de surveillance des Chamois indiquait qu’il s’agissait d’une « action unilatérale du président du directoire Karim Fradin ». Puis ce dernier révélait que Denis Renaud avait été licencié pour faute grave.

A lire aussi >> Karim Fradin sur le départ de Denis Renaud : « Certaines choses que j’ai découvertes par la suite ne m’ont pas plu »

Sur le terrain, le choc psychologique allait avoir lieu avec l’arrivée sur le banc d’un trio composé de Franck AzzopardiJean-Philippe Faure et Carl Tourenne. Un comeback pour ces deux derniers, déjà appelés à la rescousse en 2016. « Il y a eu le départ du coach et le choix de redonner les rênes à Jean-Philippe Faure et Carl Tourenne qui avaient déjà sauvé le club il y a deux ans, explique Matthieu Sans. Pour la plupart des joueurs, on connaissait déjà les coachs, on ne partait pas en terrain inconnu. Ça a été positif pour nous. On était moins dans l’urgence qu’il y a deux ans ».

Grâce à deux victoires contre des concurrents directs (Bourg-en-Bresse et QRM) lors de leurs trois premiers matchs, les trois hommes permettent à leur équipe de faire un grand pas vers le maintien.

https://www.facebook.com/SamuelCoulonPhotographe/?fref=ts

Ande Dona Ndoh, une nouvelle saison au top

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Ande Dona Ndoh. Pour la troisième saison consécutive, il est le meilleur buteur des Chamois Niortais. Mais le Camerounais a, une nouvelle fois, amélioré sa marque. Après 13 buts en 2015-2016 puis 14 buts en 2016-2017, il a fait trembler les filets à 15 reprises.

Sur les quatre dernières saisons, personne ne fait mieux que lui et ses 48 buts en Domino’s Ligue 2. Le tout en disputant 35 matchs par saison en moyenne car le numéro 9 des Chamois se blesse très rarement. Un buteur si régulier ne courant pas les rues, les prétendants ne devraient pas manquer pour l’attirer. Malgré encore une année de contrat, Ande Dona Ndoh pourrait donc quitter les Deux-Sèvres dès cet été.

Le grand chelem de Jérémy Choplin

Comme Ande Dona Ndoh, le défenseur Jérémy Choplin a disputé les 38 journées de Domino’s Ligue 2. Mais ce dernier, à la différence du buteur niortais, n’a jamais connu le banc et a disputé l’intégralité des rencontres, soit 3420 minutes. Une performance incroyable pour un défenseur qui aura donc réussi à échapper aux suspensions et aux blessures. Cette saison seulement deux autres joueurs de Domino’s Ligue 2 ont réalisé ce bel exploit : Vincent Le Goff et Paul Bernardoni. A 33 ans et avec près de 176 matchs de deuxième division dans les pattes, Jérémy Choplin dispose d’une belle expérience, qui plait à plusieurs écuries de Domino’s Ligue 2. Encore sous-contrat pour un an, il pourrait donc lui aussi quitter les Chamois Niortais cet été.

Les adieux pour Jimmy Roye, avant bien d’autres ?

Si les départs d’Ande Dona Ndoh et de Jérémy Choplin ne sont pas encore actés, près de sept joueurs ont eux déjà annoncé la fin de leur aventure au CNFC. Dont l’emblématique Jimmy Roye. Au club depuis sept ans, il avait annoncé son départ en octobre dernier et part à la recherche d’un nouveau challenge. Le capitaine, Alliou Dembélé s’en va aussi. Après Romain Grange, cet hiver, le milieu de terrain se retrouve donc complètement déplumé. En défense, Matthieu Sans et Antoine Batisse quittent les Chamois, ainsi que Zié Diabaté, qui retourne à Nîmes à la suite de son prêt. Enfin, les gardiens Alexandre Bouchard (fin de contrat) et Alexandre Olliero (fin de prêt) ne devraient pas rester puisque le titulaire Saturnin Allagbé revient de blessure. « Maintenant, on a maintenu le club en Ligue 2 avant cette fin de cycle avec de nombreux départs au niveau des joueurs, et des joueurs importants notamment. C’était important que Niort continue en Ligue 2 avec ses nombreux projets » confie Matthieu Sans.

A lire aussi >> Une short-list réduite pour le poste d’entraîneur à Niort

Les Chamois Niortais se sont déjà activés pour remplacer ses nombreux partants, avec l’arrivée de Dylan Louiserre, en provenance du Havre. Mais avant de se pencher plus sérieusement sur le mercato estival, le club doit déjà avancer sur le dossier de l’entraineur, puisque la candidature de Jean-Philippe Faure au BEFP n’a pas été retenue. A l’aube de leur septième saison consécutive en Domino’s Ligue 2, les Niortais partent dans l’inconnu avec une équipe à reconstruire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport