Téléchargez notre application Ligue 2

Bilans de la trêve (3/20) : Didier Tholot (Pau) : « On n’a pas douté, on a essayé de trouver des solutions »

Championnat

21 points en 15 journées : le Pau FC affiche un bilan quasiment identique à celui de l’an passé, au même stade de la saison. Les Béarnais ont inscrit le même nombre de buts (15) pour deux de plus encaissés (18 contre 16). Pourtant, l’histoire de l’exercice de Ligue 2 2022-2023 a commencé bien plus difficilement avec seulement quatre points en sept journées et un mois d’août marqué par la perte sur blessure du capitaine Antoine Batisse. La barre a été redressée avant la trêve internationale : le coach Didier Tholot tire les enseignements de cette première partie de saison pour MaLigue2.

Le bilan sportif : 

« Je suis plutôt satisfait puisqu’on avait deux points en cinq matchs. On a eu beaucoup d’arrivées, des départs de joueurs cadres. C’était compliqué mais quand on enlève ces cinq matchs, c’est une moyenne qui est plutôt pas mal. On n’a pas « douté » on a essayé de trouver des solutions. Il faut savoir qu’on avait aussi des joueurs qui avaient peu de temps de jeu ailleurs, des joueurs sur lesquels on a fait des paris. Par exemple, Henri Saivet n’était pas apte à jouer de suite. On a eu des jeunes comme Noé Sow, Jean Ruiz qui jouaient peu depuis pas mal de temps. Il a fallu trouver et mettre en place les bons automatismes et les bons schémas de jeu. »

Parmi les joueurs « nouveaux » en Ligue 2 , le Pau FC compte notamment Mons Bassouamina, auteur de cinq buts toutes compétitons confondues en l’espace de deux mois : « C’est moi qui lui ai fait faire son premier match à Nancy. Après, il a eu pas mal de blessures. C’est quelqu’un qui a besoin d’être en confiance. Il a fait une bonne saison en National et il avait pas mal de clubs de Ligue 2. Le fait que je l’appelle et qu’on se connaissait déjà a facilité les choses. C’est quelqu’un de très bien humainement et qui a des qualités d’accélération et de vitesse qui nous font du bien. » Pour autant, l’ancien buteur de Bastia-Borgo n’a joué qu’une seule fois 90 minutes complètes : « On a différentes solutions (ndlr, George, Yattara, Ibnou Ba). Ce n’est pas forcément que je le préserve mais il a été blessé et il y a encore un travail à faire au niveau du volume, pour qu’il puisse avoir un coffre un peu plus important. »

Enfin Didier Tholot désigne quelques axes de progression pour la suite de la saison : « Aujourd’hui on a encore un peu trop de déchet technique. On n’est pas très bon dans les 30 derniers mètres. À part les matchs contre les gros, on a eu des occasions, des situations et pour moi on n’est pas assez juste, notamment au niveau de la dernière passe. »

L’équipe-type (3-5-2) selon les temps de jeu : 

Olliero – Sow, Kouassi, Ruiz – Koffi, Beusnard, Saivet, Sylvestre, Evan’s, Bassouamina, Yattara

Sur le banc : M. N’diaye (g) D’Almeida, Abzi, George, Ibnou Ba, Boli, D.Gomis

Le pronostic de ML2 :

Avec six points d’avance sur la zone de relégation, le Pau FC a retrouvé sa place de la saison passée, bien calé au milieu de tableau. À l’instar de QRM, l’effectif palois a été grandement chamboulé l’été dernier, avec une période d’adaptation bien nécessaire. Le virage du changement de cycle ayant été bien négocié, les pensionnaires du Nouste Camp peuvent espérer, comme en 21-22, assurer le maintien assez tôt et viser le top 10. Attention cependant au risque de la panne offensive. Avec une moyenne d’un but par match, l’attaque du Pau FC s’est souvent appuyée sur de bonnes formes individuelles (Saivet, Bassouamina).

Crédit Photo ©Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications