Téléchargez notre application Ligue 2

Grenoble – Vincent Hognon : « Il faut être ambitieux et ne rien s’interdire »

Championnat

4e  de Ligue 2 après cinq journées, Grenoble a surpris son monde, après une saison 2021-2022 passée à jouer le maintien. Dix mois après son arrivé au GF38, Vincent Hognon, l’entraîneur, est lui-même étonné des performances de son groupe, dans une interview accordée au Dauphiné Libéré.

À lire aussi >> Nîmes – Richard Goyet après Montauban : « On ne s’attendait pas à un tel engagement »

« Surpris, je le suis un peu. Même si je regarde plus le nombre de point que le classement. Et là, c’est très intéressant. Par rapport au tableau de marche, on est même en avance. Dans les vestiaires, on a affiché l’objectif en grand : c’est 50 points. Et rien ne changera dans le discours tant qu’on ne l’aura pas atteint. Mais il faut aussi être ambitieux et ne rien s’interdire […] Il faut créer un environnement favorable à travers le discours quotidien. Le cadre technico-tactique est bien sûr important. Mais sans un vestiaire derrière l’entraîneur, il n’y a pas de résultats. Ici, il n’y a pas de gros salaires, on n’est pas trop pollué par tout ça. Et puis Grenoble c’est un peu à l’ancienne. Dans mon vestiaire, ça joue encore au tarot… »

Sur son style de management : « Je ne suis pas copain avec les joueurs […] Ma porte est ouverte même si on n’est pas toujours obligé de tout expliquer notamment aux jeunes. Je ne considère pas Loïc Nestor comme Allan Tchaptchet. Je n’ai pas autant d’explications à donner au deuxième qu’au premier. Pour comprendre la relation entraîneur-joueur, je m’appuie beaucoup sur mon passé de joueur. En ça, je peux prédire le comportement de certains. Et intervenir avant une difficulté. »

©Photo by Romain Biard/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications