Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Philippe Hinschberger (Amiens) : « Voir des équipes terminer à 9 aussi souvent, c’est invraisemblable »

Championnat

Depuis le début de la saison de Ligue 2, 42 cartons rouges ont été distribués en 90 matchs, soit près d’un carton rouge tous les deux matchs. Un nombre élevé qui est en très grande augmentation par rapport à l’année dernière à la même période. Dans le podcast de RMC, l’entraîneur d’Amiens Philippe Hinschberger déplore le manque de communication entre les arbitres, les joueurs et les entraîneurs, alors que cela pourrait éviter à certains matchs de s’envenimer.

A lire aussi >> Ligue 2 (10e journée) – La Chaîne L’Équipe déprogramme Caen-QRM pour Valenciennes-Sochaux

« Ce que je peux reprocher à l’arbitrage français, c’est que c’est une secte. Je vois les matches et ils ne sont ni plus agressifs ou engagés que les autres années. Après, il faut que les joueurs soient éduqués. Kouyaté, il ne peut pas venir pleurer s’il prend un deuxième jaune après avoir contesté à trois centimètres de la bouche de l’arbitre, ce sont des choses qui ne se font pas. Il va dehors, c’est normal. Les joueurs doivent arrêter mais les arbitres ne communiquent pas, c’est ça leur problème »

Le technicien milite également pour l’utilisation du carton blanc pour une exclusion temporaire : « Cela permettrait aussi à l’arbitre d’avoir un peu plus de latitude. Ce n’est pas possible de se retrouver à une moyenne d’un carton rouge par match (0.46 carton rouge par match, ndlr.) et de voir des équipes terminer à 9 aussi souvent. C’est invraisemblable. Enfin, les arbitres manquent de psychologie. Quand je suis énervé, je leur dis d’aller faire un stage en Angleterre où ils donnent le sentiment d’avoir 100 ans d’avance sur nous. Il y a tout le temps faute quand on touche un joueur sur des récupérations de ballon, ça coupe les actions ! »

Photo Maxime Le Pihif/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications