Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Pierre Dréossi : « Le FC Metz mérite plus de respect »

Championnat

L’entraîneur du FC Metz, Lazslo Bölöni l’évoquait il y a quelques jours, le mercato n’a pas été une période particulièrement plaisante pour le club grenat. L’impression est confirmée par le directeur sportif, Pierre Dréossi, quelques jours après la clôture du marché des transferts. Dans une interview donnée au Républicain Lorrain, le dirigeant revient sur quelques dossiers sensibles qui ont perturbé le mois d’août.

À lire aussi >> Ligue 2 – Samuel Laurent, DG de Sochaux : « Valentin Henry est dans le groupe et il n’en sortira pas »

Sur Boubakar Kouyaté : « J’estime que durant cet épisode, on a su à la fois faire preuve de compréhension mais également de fermeté. On peut comprendre que Kiki Kouyaté soit déçu de ne pas avoir pu bénéficier de la seule offre qu’il a eue pendant quelques heures d’un club italien (Salernitana). Ce n’est pas évident de commenter ce genre de choses… Mais au final, on l’a sanctionné de son refus de jouer et il est revenu dans le droit chemin. Maintenant il est là. Pour l’instant…»

Sur Fabien Centonze, non convoqué contre Annecy (0-0) : « C’est exactement la même chose. Là encore, je peux comprendre la déception du joueur. Oui, je peux comprendre qu’on ait envie de jouer en L1 plutôt qu’en L2. Mais il n’y a pas eu de choses intéressantes pour les deux parties et je pense que le club a pris la bonne décision. Maintenant, il faut respecter le club, les contrats, ses coéquipiers et faire en sorte de réaliser une bonne saison. Autrement dit, bien faire son métier. Alors tout ira mieux […] Pour moi, ce mercato d’été n’a pas été très agréable. Indépendamment du fait que le club soit descendu en L2, je pense que le FC Metz mérite un peu plus de respect. Il va falloir qu’on travaille sur cet aspect. On a déjà commencé, on y travaillera encore et j’en serai le garant : parce que le club doit mériter plus de respect et l’institution doit devenir plus forte. »

Enfin, le directeur sportif évoque l’éventualité de recruter un gardien après la grave blessure du numéro 2, Marc-Aurèle Caillard : « On a la possibilité de le faire (joker médical). Mais pour l’instant, notre volonté est de faire confiance à Ousmane Ba en tant que deuxième gardien. Parce que ça paraît logique. C’est une politique de club à mettre en place : pourquoi prendre quelqu’un à tout prix alors qu’un joueur est déjà là ? »

Photo Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications