Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (3e journée) – Saint-Étienne revient avec un point d’un match spectaculaire à QRM

Championnat

Saint-Étienne n’a pas réussi à vaincre QRM et s’est surtout fait très peur en début de partie ! Le début canon des hommes d’Olivier Échouafni leur a mis de mener rapidement 2-0, mais le caractère des visiteurs les fait égaliser avant la pause par l’intermédiaire de Krasso et de Cafaro. Malgré cette belle réaction, Saint-Étienne reste à la dernière place de Ligue 2.

A lire aussi >> Ligue 2 – Les Tops/Flops du multiplex de la 3e journée

C’est un match aux deux visages auquel nous avons eu droit ce soir, au stade Robert-Diochon. Avec beaucoup de précision pour les attaquants et d’erreurs défensives en première mi-temps, plus de précautions prises en seconde. L’ouverture du score est l’œuvre d’un Yann Boé-Kane opportuniste au milieu d’une défense stéphanoise très passive, suite au tir de Mafouta repoussé par Green (1-0, 13e). En butant sur un Nicolas Lemaître bien sorti, Mathieu Cafaro manque l’occasion d’égaliser immédiatement après un contre favorable qui l’amène seul face au gardien. C’est même Quevilly-Rouen qui a le plus de volonté et qui creuse l’écart, Garland Gbelle profitant du bon centre d’Alpha Sissoko pour justifier sa titularisation d’une tête bien placée qui finit sous la barre (2-0, 32e).

Déjà buteur contre Nîmes lors de la journée précédente, Jean-Philippe Krasso lance enfin son match suite à un superbe slalom dans la défense, éliminant quatre adversaires avant de décocher une frappe limpide pour battre le gardien (2-1, 37e). Les Verts pensent rentrer aux vestiaires menés après un but logiquement annulé pour hors-jeu, mais Mathieu Cafaro a d’autres idées. Après une chevauchée folle de Camara, il contrôle son centre très long et enchaîne d’une volée de toute beauté, trompant ainsi Lemaître à bout portant (2-2, 45e).

Le rythme du début de la seconde période n’est pas le même qu’avant la pause, les deux équipes souhaitant probablement se rassurer défensivement avant de se mettre en danger. Il faut attendre la dernière demi-heure et les apports successifs des entrants de QRM, Sidibé et Hountondji, pour vibrer un peu plus, mais les deux joueurs voient leurs tentatives successives échouer. L’ASSE n’est plus aussi entreprenante et parait même fébrile, à l’image de la sortie maladroite d’Étienne Green, sur laquelle l’arbitre décide de ne pas siffler penalty.

Malgré le rush et la frappe puissante de Lobry (détournée de belle manière par le gardien normand) et les efforts de Pintor et de Krasso, ce sont les locaux qui sont les plus proches de remporter cette rencontre. Surtout après l’expulsion à tort de Nadé et le coup franc consécutif frappé par Mamady Bangré, que Green va chercher dans sa lucarne pour sauver les siens. Pintor aura une dernière occasion mais manque complètement le cadre sur sa tentative. Saint-Étienne reste dernier avec un compteur négatif (-1 point), tandis que QRM s’extirpe de la zone rouge avec ses deux unités, laissant notamment Sochaux, Rodez et Annecy derrière.

La feuille du match : QRM 2-2 Saint-Étienne

Buts : Boé-Kane (13e) et Sissoko (32e) pour QRM / Krasso (37e) et Cafaro (45e) pour Saint-Étienne.
Expulsion : Nadé (86e) pour Saint-Étienne
Avertissements : Boé-Kane (38e), Soumaré (45e) et Diedhiou (61e) pour QRM / Palencia (39e), Camara (78e), Mouton (94e) pour Saint-Étienne.

QRM : Lemaître – Sissoko (Cissé, 93e), Cissokho, Diedhiou, Pendant – Pierret (Sangaré, 82e), Boé-Kane (Sidibé, 60e), Gbelle (Hountondji, 60e), Bonnet – Mafouta (Bangré, 82e), Soumaré.
Le banc : Thuram, Camara.

ASSE : Green – Palencia, Giraudon, Nadé, Silva – Neyou (L.Mouton, 62e) , Camara, Lobry – Aiki (Pintor, 62e), Krasso, Cafaro (Rivera, 75e, Sow 88e).
Le banc : Raveyre, Bakayoko, Maçon.

Photo Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications