Téléchargez notre application Ligue 2

Paris FC – Thierry Laurey dédramatise le petit accrochage avec Julien Lopez avant le match contre QRM

Championnat

Affaire classée. Lundi soir, le match Sochaux-Paris FC (0-0) a offert une scène peu banale en fin de match. Très agacé du carton rouge pris par Julien Lopez pour une contestation inutile amenant son équipe à évoluer à 9 contre 11, Thierry Laurey a poussé son joueurs dans le dos vers les vestiaires. Des images forcément commentées dans le monde du foot, même par ceux qui ne suivent d’habitude jamais un match de Ligue 2 et qui n’ont peut-être même pas regardé le match du tout. En conférence de presse à deux jours de la réception de QRM, l’entraîneur parisien est revenu sur ce petit accrochage, et a dédramatisé la situation.

Le match à venir contre QRM

« J’ai vu le match de QRM contre Rodez. C’est une équipe qui va être très dangereuse à l’extérieur, donc il faut se méfier. Ils vont être solides, ils vont opérer certainement en contre. Il ne faudra pas baisser la garde et rester concentré. On a gagné 2 fois l’année dernière mais c’était compliqué. Ils ont changé d’entraîneur, sur ce que j’ai vu de leur premier match, c’est cohérent. Il faudra trouver les solutions, ils ont fait un recrutement qui n’est pas inintéressant avec leurs moyens. On verra ce que ça va donner. D’un point de vue physique et mental on est un peu plus prêt pour ce deuxième match, mais d’un point de vue physique et au niveau de l’effectif, on n’est pas encore là où on voudrait être. Les choix pour le moment sont assez simples, mais je préfère que ça se complique un peu par la suite (sourire). Lebogang Phiri, ce sera sans doute six semaines d’arrêt pour sa blessure. Cyril Mandouki a pris 2 matchs de suspension et Julien Lopez 1 match. Les décisions de la commission me semblent d’une logique implacable. On se serait bien passé de cela, il faut que les joueurs comprennent que les premiers matchs sont toujours particuliers. Quand on les prévient, on ne peut pas faire n’importe quoi. J’espère que ça va nous servir de leçon et qu’on va y remédier.

A lire aussi >> Paris FC – Coup dur pour Lebogang Phiri !

Le petit coup de chaud avec Julien Lopez lundi soir

Le rouge de Lopez ? Certains veulent en faire une affaire, mais il n’y a pas d’affaire, c’est une tempête dans un verre d’eau. Ceux qui veulent polémiquer vont le faire. Ceux qui sont dans le foot vont comprendre comme ça se passe. Le problème est réglé depuis longtemps, il n’y a pas de soucis. C’était un moment d’énervement commun. Si je l’ai poussé, ce n’était pas pour me battre, c’était pour qu’il n’aggrave pas son cas. Quand un joueur est dans cet état-là, il est capable de faire et dire n’importe quoi. Je voulais qu’il disparaisse du champ visuel de l’arbitre. Tout est dissipé. Julien a aussi parlé à ses coéquipiers. Il s’est excusé. Il sera sanctionné par les dirigeants. Pour moi, c’est réglé, je suis passé à autre chose. Un moment d’égarement, ça peut arriver. »

Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications