Téléchargez notre application Ligue 2

Bordeaux – Accord trouvé avec les créanciers : bonne nouvelle avant la DNCG ?

Actualités

Relégué administrativement après son dernier passage devant la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG), le club de Bordeaux va tenter de retrouver une place en Ligue 2 cette semaine, lors de l’audition en appel devant le gendarme financier du football français. Lé président Gérard Lopez devrait se présenter avec quelques nouvelles encourageantes en ce qui concerne la réduction de la dette du club.

A lire aussi >> Pau – Didier Tholot : « Nguyen Quang Hai me fait penser à Mathieu Valbuena »

D’après 20 Minutes, le patron des Girondins a trouvé un ultime accord, en trois parties, avec ses créanciers, les fonds d’investissement Fortress et King Street. Premièrement, l’opération consistant à transférer la moitié de la dette, soit 26 millions d’euros, du FCGB à la société de Gérard Lopez, Jogo Bonito, a été validée par un commissaire aux comptes, tout comme l’apport de 10 millions de Jogo Bonito vers les caisses du club.

Deuxièmement, le pourcentage sur les reventes d’Aurélien Tchouameni et Jules Koundé ira bien au club et non vers King Street et Fortress comme cela était prévu. Passé de Monaco au Real Madrid, Tchouaméni devrait rapporter environ 12 millions d’euros au FCGB. La somme rapportée par le transfert de Jules Koundé (Séville) est encore hypothétique, ce dernier n’ayant pas encore quitté l’Andalousie. Ne resterait à Bordeaux « que » 14 millions de ventes à réaliser pour combler le trou. Si le montant des cessions de joueurs venait à dépasser cette somme, l’excédent sera partagé entre le club et les fonds d’investissement.

Enfin, les créanciers ont accepté de se porter garant des futures ventes de joueurs, avec l’ouverture d’une nouvelle ligne de crédit obligataire (Fortress), à hauteur de l’objectif fixé : 14 millions d’euros. La DNCG jugera de la viabilité de ce nouveau montage financier mardi.

Crédit photo ©Anthony Dibon/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications