Téléchargez notre application Ligue 2

Mercato – De nombreux joueurs libérés par Bordeaux, une baisse de salaire demandée pour les autres

Mercato

Une relégation en Ligue 2 entraîne forcément de nombreux changements dans un groupe professionnel. En connaissance de ses difficultés financières, Bordeaux est actif sur le marché des transferts, mais plus dans le sens des départs que des arrivées. Avec l’aide des informations de Sud Ouest et de L’Équipe, nous faisons le point sur les Girondins qui ne seront peut-être plus là en 2022-2023, pour diverses raisons.

A lire aussi >> Bordeaux – Le transfert de Tchouaméni va rapporter gros

Départs sans indemnité

L’objectif principal est toujours d’alléger la massage salariale, estimée à 31 millions d’euros l’an passé. Sud Ouest récapitule les nombreuses fins de contrat et départs du club dans ses colonnes : Costil, Marcelo, Adli, Dilrosun, Pembélé, Bellanova, Mabec et Traoré vont donc quitter les Girondins. Josuha Guilavogui, qui n’avait pas dit « non » à une seconde saison chez les Marine et Blanc, ne devrait pas remporter la tunique bordelaise pour autant. Il retournera à Wolfsburg, à l’image de Mangas et Mensah (tous les deux prêtés également), qui rentreront sûrement dans leurs clubs respectifs.

Des efforts sont demandés

Pour d’autres joueurs sous contrat, des salaires élevés font grincer des dents. Ainsi, Mexer, Baysse, Kwanteng, Fransergio et Niang pourraient quitter le navire avec une résiliation de leur contrat s’ils n’acceptent pas de faire des efforts financiers pour rester, tout comme Zerkane et Maja. Pour rappel, un club relégué en Ligue 2 peut faire diminuer sans négocier les salaires de tous les joueurs professionnels de 20%, et jusqu’à 50% dans certains cas, si l’intéressé l’accepte. Sinon, le joueur en question peut être libéré de son contrat, sans indemnité versée par son employeur, même si certains cas récents contredisent cette règle.

Quelques valeurs marchandes élevées

Rémi Oudin est l’un de ces joueurs qui pourrait rapporter un peu d’argent au club en cas de départ. Comme nous le relayions hier, Alberth Elis, Hwan Ui-Jo et Junior Onana sont aussi sur la liste des joueurs à vendre. Bordeaux sait qu’il peut en tirer un bon prix et ne va pas se priver de le faire. Hwang intéresse toujours autant Nantes, alors qu’Elis et Onana ont été proposés à plusieurs clubs récemment. Elis était d’ailleurs prêté avec une option d’achat de 6M€, qui n’a pas été officiellement activée par les Girondins. Son agent, lui, aurait déclaré dernièrement qu’il était lié avec le club pour plusieurs saisons. Cela ne sera sans doute plus le cas pour très longtemps.

Source : sudouest.fr / lequipe.fr

Crédit photo : Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications