Téléchargez notre application Ligue 2

Barrage L1/L2 : la ministre des Sports réagit aux incidents de Geoffroy-Guichard

Actualités

Après une première semaine plutôt paisible, les dossiers s’amoncellent sur le bureau d’Amélie Oudéa-Castera, nommée ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques à la suite de Roxana Maracineanu. Le week-end a été très chargé sur le plan de la sécurité à l’intérieur et à l’extérieur des stades, entre le report du coup d’envoi de la finale de la Ligue des Champions au stade de France, samedi, et l’envahissement de terrain à Geoffroy-Guichard à la fin du match Saint-Etienne-Auxerre, dimanche. Invitée lundi matin par RTL, l’ancienne haute fonctionnaire a tenu à distinguer les deux dossiers.

A lire aussi >> Saint-Etienne – Le club annonce des procédures judiciaires après l’envahissement de terrain

« Il faut essayer d’éviter les amalgames. Ce qu’il s’est passé au Stade de France samedi soir et ce qu’il s’est passé à Geoffroy Guichard dimanche, ce sont des ressorts différents. Dans un cas, ce sont des fraudes et des dysfonctionnements opérationnels qui créent des situations de tensions complètement inédites et majeures. Dans l’autre cas, ce sont des débordements de supporters déçus qui ont pu – grâce à l’intervention des forces de police – être dégagés du terrain de football mais qui ont créé des difficultés dans les rues de Saint-Etienne. Ce qu’il y a en commun, c’est que le football est une discipline qui crée des passions particulières. On va avoir besoin pour les matchs à risques de renforcer absolument l’ordre public et d’avoir plus d’exigence à l’égard des organisateurs. Cette fermeté est capitale mais elle n’exclut pas le dialogue. Je crois dans la force du dialogue avec les supporters. »

Crédit Photo © Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications