Téléchargez notre application Ligue 2

Barrages retour – QRM doit finir le travail, Auxerre dompter le Chaudron !

Championnat

Les deux clubs de Ligue 2 engagés dans la lutte des barrages vont conclure leur saison ce dimanche dans la joie ou le malheur. En bas de tableau, QRM a l’occasion de sauver sa place et doit finir le travail après son succès du match aller à Villefranche (3-1). En haut du classement, l’AJA s’est donné de l’espoir en égalisant à la fin de la première manche (1-1), et devra dompter Geoffroy-Guichard et son ambiance de feu pour espérer remonter en Ligue 1 dix ans après son dernier passage dans l’élite.

A lire aussi >> Barrages – Les compos probables de QRM-Villefranche et Sainté-Auxerre

QRM reste prudent, Villefranche y croit encore !

La saison dernière, Villefranche était dans la situation inverse après sa victoire 3-1 du match aller contre Niort. Finalement, le FCVB avait buté sur la dernière marche à René-Gaillard, éliminé par la règle du but à l’extérieur (2-0). Mais le club de National 1 a donc constaté qu’un retournement de situation était donc possible en trois jours. Sauf que cette fois, il faudra au moins marquer… trois buts sur la pelouse de QRM ! Si la mission paraît presque impossible, pas question d’abandonner pour le coach Hervé Della Maggiore, qui a déjà connu l’échec à trois reprises en barrages ces dernières années. « Les mecs ne sont pas anéantis. Ils sont conscients qu’ils peuvent retourner la situation et nous le font ressentir. Ils ont du caractère, sont capables d’en mettre trois à l’extérieur, où on n’a pas été moins bon qu’à la maison cette saison ».

Au match aller, la rencontre s’est révélée très ouverte, avec une multitude d’occasions des deux côtés. QRM s’est montré le plus efficace, mais devra rester encore plus vigilant pour enrayer toute tentative de remontada. « On sait que dans le football, il y aura un adversaire de valeur en face et il faudra être très bon. On a envie de valider ce maintien et cela se ressent depuis quelques temps. J’ai expliqué aux gars qu’on a bien travaillé pour n’avoir rien à rattraper au niveau du score. On part comme si on débutait à 0-0 », expliquait d’ailleurs le coach Fabien Mercadal en conférence de presse. L’avantage est clairement en faveur de QRM sur le papier, reste à terminer le travail pour le promu normand.

A lire aussi >> Barrages – Les arbitres désignés pour Saint-Etienne-Auxerre et QRM-Villefranche

Les compos probables :

QRM : Lemaître – Sidibé, Padovani, Cissokho – Bansais, Sangaré, Boé-Kane, Sissoko – Gbelle, Nazon, Soumaré

FCVB : Bouet – Bokele, Nirlo, Flégeau, Bonenfant – Taufflieb, Sergio, Da Silva, Khous – Dabasse, Elisor.

Auxerre, l’espoir de tout un peuple !

C’était l’un des défis de Jean-Marc Furlan en signant à Auxerre à l’été 2019 : ramener de la passion et de l’engouement autour d’un club traumatisé par des années de résultats décevants en Ligue 2. A ce niveau, la mission est complètement réussie. En fin de saison, les guichets fermés se sont enchaîné à l’Abbé-Deschamps, et l’ambiance magnifique du barrage aller aura poussé les Icaunais à égaliser en toute fin de match contre Saint-Etienne grâce au Lyonnais Gaëtan Perrin (1-1). Ce petit but change pas mal de choses au moment d’aborder ce match retour, et a mis un peu de doute dans la tête des Verts. Auxerre devrai dompter l’ambiance de feu de Geoffroy-Guichard, mais pourra compter sur le soutien de 2000 ajaïstes à GG, et de tout un peuple devant sa télé ! La marge de manœuvre est un peu plus délicate pour Auxerre, puisque Sainté sera virtuellement maintenu au coup d’envoi grâce à son but à l’extérieur.

Mais le jeu offensif est l’ADN de Jean-Marc Furlan, sa philosophie appliquée depuis trois ans à son groupe et ses soldats. Des occasions, les Auxerrois en auront, à coup sûr. Reste à régler la mire un peu mieux que jeudi pour tromper un Paul Bernardoni en belle forme en cette fin de saison. L’aspect physique sera également un facteur important. Si Saint-Etienne dispose d’un groupe plus large, l’AJA a montré qu’elle savait mieux terminer les rencontres malgré un turnover moindre. « On va dans le Chaudron, ce sera un match très difficile, avec une ambiance importante. Je redoute les individualités de Saint-Etienne. Ou on gagne à l’extérieur, ou il faut faire 2-2. Sur le plan psychologique, il ne faut pas le prendre de manière morose ou triste. Il faut s’éclater, s’amuser », exhorte JMF. En face, Pascal Dupraz avait par le passé indiqué qu’il aurait bien aimé être le premier club de Ligue 2 à monter par le biais des play-offs avec Caen. S’il en a été très loin en Normandie, attention aujourd’hui à ne pas devenir le premier de L1 à tomber depuis l’instauration de cette formule très favorable à l’élite…

Les compos probables :

ASSE : Bernardoni – Sacko, Mangala, Moukoudi, Silva – Aouchiche, Camara, Youssouf – Khazri, Bouanga, Hamouma

AJA : Léon – Arcus, Jubal, Pellenard, Bernard – Touré – Hein, Trouillet, Sakhi, Autret – Charbonnier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications