Téléchargez notre application Ligue 2

Sochaux – Omar Daf : « Ça faisait très longtemps qu’on n’avait pas vu autant d’engouement autour de ce club »

Championnat

Le FC Sochaux s’est effondré en deuxième mi-temps, après avoir mené 2-0 contre Dijon, et termine à la 5e place de Ligue 2 ! Malheureusement, malgré l’énorme ambiance au stade, les Sochaliens n’ont pas pu rattraper le Paris FC et devront se déplacer à Charléty pour les play-offs. Omar Daf félicite ses joueurs pour l’ensemble de la saison ainsi que  les supporters, a qui il veut offrir au moins un match de barrages contre une équipe de Ligue 1 à Bonal.

A lire aussi >> Officiel – Le Paris FC recevra le play-off 1, Rodez se sauve, QRM devra passer par les barrages pour se maintenir

« Je pense que ça faisait très longtemps qu’on n’avait pas vu autant de fierté, autant d’engouement autour de ce club. Il faut féliciter les joueurs aussi. Je pense qu’il ont fait ce qu’il fallait en donnant le maximum et en produisant du beau jeu. Ce soir, ils peuvent être fiers de ramener toute une région dans ce stade Bonal. On a pris beaucoup de plaisir. Je félicite aussi les supporters pour l’ambiance qu’ils ont mis pendant 96 minutes. S’il fallait désigner un homme du match aujourd’hui, ça serait nos supporters. »

« C’est frustrant, parce que cette équipe de Dijon cadre deux frappes et réussit à revenir au score. Je suis déçu, on aurait aimé clôturer la 38e journée en offrant une victoire à nos supporters. A 2-0, on pensait avoir fait le plus dur. Ils n’avaient rien à perdre et ils se sont livrés. Ça n’enlève rien à notre saison complète. On a été réguliers de bout en bout. Ce que je retiens, c’est le fait d’avoir ramené autant de monde autour de cette équipe. J’espère qu’on va les garder, qu’on va réussir à garder ce stade vivant, tout le temps. On a travaillé dur pour les rendre fiers. On va tout faire pour qu’ils reviennent dans 10 jours. On va aller à Paris avec nos armes et se battre pour continuer l’aventure. »

Crédit photo : Vincent Poyer/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications