Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 1 – 40 millions de déficit à régler pour Bordeaux en cas de descente

Actualités

19e de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux ont concédé leur 18e défaite de la saison face à Nice (0-1) dimanche lors de la 35e journée du championnat. L’équipe de David Guion compte toujours quatre points de retard sur la place de barragiste, détenue par l’AS Saint-Etienne. Si le président Gérard Lopez a publiquement refusé de considérer que son équipe était déjà en Ligue 2 à l’issue de la rencontre, l’heure est à la résignation en coulisse d’après 20 minutes.

A lire aussi >> L1 – Metz s’effondre vers la Ligue 2, Troyes fonce vers le maintien !

Ce lundi, le même média s’interroge sur la possibilité du FCGB à survivre à une relégation.  « Ce n’est pas totalement infaisable. Il y a une possibilité de monter un business plan même s’il va falloir que les planètes s’alignent », estime un proche de la direction à l’optimisme mesuré. D’après 20 minutes, un des fonds d’investissement actionnaires, Fortress, soucieux de son image, ne souhaite pas être responsable de la disparition d’un club historique et a accepté de réinjecter des fonds récemment. Néanmoins, il resterait un trou de 40 à 45 millions d’euros à combler dans les dettes du club. Pour y parvenir, Gérard Lopez, dont la place à la tête du club n’est pas assurée, compte sur la dette financière, les transferts (au moins 20 millions d’euros espérés en vente de joueurs), la réorganisation interne du club et les aides de la LFP (Ligue Professionnelle de Football) : 7 millions d’euros en plus du chèque de 16,5 millions de la part de CVC.
Enfin, le club est en droit de diminuer les salaires des joueurs de 20% en cas de descente. Le FCGB pourrait proposer une baisse des salaires encore plus importante, mais dans ce cas, les joueurs seraient en droit de la refuser et seraient libérés de leur contrats.

Crédit Photo ©Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications