Téléchargez notre application Ligue 2

Amiens – Philippe Hinschberger : « On a à peu près touché le fond de la médiocrité : c’est affligeant »

Actualités

Qu’elle est longue la fin de saison de l’Amiens SC. Depuis que le club picard a assuré son maintien, l’équipe dirigée par Philippe Hinschberger piétine. Samedi soir, le coach était de retour dans son ancien antre, à Grenoble et a dû se contenter d’un oubliable match nul (1-1) lors de la 36e journée de Ligue 2. Encore une fois, l’implication des joueurs a été au centre des débats.

A lire aussi >> Paris FC – Thierry Laurey : « On avait travaillé des choses durant la semaine qui n’ont pas été reproduites sur le terrain ce soir »

« Je pense qu’on a à peu près touché le fond de la médiocrité : c’est affligeant. On a donné dix ballons d’attaque à l’adversaire sur des pertes de balle. On a été incapables de garder le ballon dans les 30 mètres adverses. Je crois que ça méritais un petit coup de nettoyage à la mi-temps (ndlr, Arokodare et Bamba sont sortis à la pause, remplacé par Akolo et Lusamba) et puis la deuxième mi-temps, on a fait à peu près fait ce qu’on est en mesure de faire. On s’est créé des situations. »

Sur les deux sortants : « (soupir) Ils n’ont pas été bons, mais j’ai envie de dire « Qui a été bon ? » Je veux bien taper aussi sur Mamadou Fofana qui fait un cadeau… Mais on est en mesure d’attendre autre chose de nos attaquants. Il n’y avait pas un appel en profondeur… Enfin, il n’y avait rien… A part deux centres de Formose (Mendy) peut-être, sur lesquels on ne coupe jamais les trajectoires. C’est pas comme si on le disait toutes les semaines. Je ne voudrais pas en dire trop parce que c’est très énervant. Semaine après semaine, on perd notre football. On essaie de jouer comme si on avait des attaquants qui nous gardent le ballon. Ce n’est pas le cas. Mais ce  n’est pas qu’eux. Notre première mi-temps, elle est infâmante, c’est tout. On a mieux joué en deuxième mi-temps, on a joué vers l’avant, on a confisqué le ballon […] Je ne sais pas, je ne suis pas dans la tête des joueurs. Moi, j’ai juste envie de me faire plaisir, on est en fin de saison. Je pense qu’on sera fâchés jusqu’à la fin de la saison. Pour moi, ce n’est pas un souci. »

Sur le 17e match nul de la saison : « Eh oui, mais tu ne peux pas quand tu fais des matchs comme ça. Comment tu veux gagner quand tu commences à jouer à l’heure de jeu, quand en deuxième mi-temps, tu commences à faire trois passes ? Tu vois que quand tu fais des choses simples, bah t’es pas plus con que les autres, mon vieux ! Tu te crées des situations, des occasions ! Mais quand tu fais une première mi-temps comme ça, tu te coupes la moitié du bras, ou tu t’enlèves une jambe. C’est trop faible, c’est inadmissible, indigne d’un club de Ligue 2. Je n’ai pas de mots… Je suis dans le défaut d’analyse, j’arrête de chercher à comprendre. »

Source : @Metro-Sports

Crédit photo ©Johnny Fidelin/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications