Téléchargez notre application Ligue 2

Auxerre – James Zhou : « Je n’ai aucune raison de partir »

Actualités

Nouvelle étape dans la tournée médiatique de James Zhou, le propriétaire de l’AJ Auxerre. Quelques semaines après s’être confié à la presse écrite, l’homme d’affaire chinois était de passage au micro de France Bleu Auxerre pour l’émission 100% AJA. 

A lire aussi >> Auxerre – Jean-Marc Furlan : « On aime bien le résultat, mais la vie c’est aussi l’esthétique »

« Ça faisait très longtemps que j’avais envie de revenir à Auxerre et que je l’avais planifié mais ça a été très compliqué en raison des difficultés liées à la pandémie pour traverser les frontières depuis la Chine. Pour moi, c’est très important de rester à Auxerre jusqu’à la fin de la saison, pour encourager tout le monde au club. J’ai d’autres fonctions qui vont m’amener à me déplacer dans d’autres pays européens mais je vais assister à tous les matchs de l’AJA. »

Sur le parcours de l’AJA : « Depuis notre arrivé à l’AJ Auxerre, nous vivons notre meilleure saison. Nos résultats sont la conséquence d’une tactique et d’une technique qui font leurs preuves à l’heure actuelle. Je suis satisfait mais il faut continuer car nous avons un objectif encore plus haut à atteindre pour moi mais aussi pour les joueurs et le club : c’est de revenir en Ligue 1. J’espère que nous y parviendrons, en tout cas j’ai confiance. Je suis aussi très heureux de vois les supporters revenir à l’Abbé-Deschamps, j’espère que nos résultats nous permettront de remercier leur implication. »

Sur son rôle de président à distance : « J’ai deux créneaux bloqués pour l’AJA dans ma semaine. Juste avant et après la journée du match. Et puis le lundi ou le mardi, j’ai une réunion en visio-conférence avec le directeur général Baptiste Malherbe et le staff. Bien sûr, être à distance n’est pas la meilleure façon de présider le club mais à cause du Covid-19, je n’ai pas trop le choix. Lorsque la pandémie sera terminée ou endiguée, j’espère pouvoir changer et optimiser la façon de communiquer avec le club […] Je n’ai pas changé d’avis, je ne suis toujours pas le meilleur choix pour être président de l’AJA. Ce n’est pas parce que je suis Chinois ou que je ne suis pas souvent à Auxerre mais surtout parce que j’ai beaucoup d’autres fonctions qui m’obligent à faire beaucoup de déplacements. Quand le club aura attient l’objectif de la montée en Ligue 1, il faudra une autre personne plus disponible et mieux formée professionnellement à ce poste. »

Sur la possibilité d’une vente : « Quand je suis devenu propriétaire de l’AJA en 2016, j’ai annoncé trois objectifs. Le premier : remonter en Ligue 1. Le deuxième : faire jouer un joueur chinois en équipe professionnelle. Le troisième : aider le club à devenir auto-suffisant financièrement et en parvenant à faire des bénéfices. Tant que ces trois objectifs n’ont pas été réalisés, je n’ai aucune raison de partir.  Il y a eu des périodes difficiles mais il y a énormément d’espoirs pour le futur. la situation est meilleure qu’il y a cinq ans. J’espère que sur les 2 ou 3 prochaines années, maximum 5 ans, on pourra atteindre les trois objectifs que je vous ai cités. »

Sur la DNCG (Auxerre était interdit de recrutement à titre onéreux l’été dernier) : « Nous allons devoir bien nous préparer en avance. A cause de la pandémie, cette saison, la DNCG a peu modifié les règles. Nous avions très peu de temps pour l’anticiper. Nous allons éviter de faire les mêmes erreurs en nous préparant mieux et de façon plus précoce. »

Crédit photo : ©Stephanie Grossetete / Panoramic / Imago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications